Roulette russe : l'album dans lequel Alain Bashung se dévoile un peu

Paru en 1979, l’album "Roulette russe" a souvent été présenté par Alain Bashung comme celui de la dernière chance. Il lui a permis d’accéder au succès grâce au titre phare "Gaby, oh Gaby".

Roulette russe : l'album dans lequel Alain Bashung se dévoile un © © Frederic SOULOY / Getty Images

Une étape charnière de la carrière d’Alain Bashung

Alain Bashung est sans conteste l’un des artistes qui a le plus marqué le rock hexagonal. "Roulette russe", son deuxième album studio, sort initialement en mars 1979 sous l’égide de la maison de disques Philips. Alors que les premiers 45 tours et le premier album de celui qui n’est encore qu’un jeune auteur-compositeur débutant n’ont connu qu’un succès d’estime, la sortie de ce nouvel opus et le succès qui en découlera seront déterminants pour la suite de la carrière d’Alain Bashung. Le chanteur a longtemps qualifié lui-même ce disque "d’album de la dernière chance", car si le succès n’avait pas été au rendez-vous, il aurait certainement abandonné ses velléités artistiques.

Une première sortie confidentielle

Lors de sa parution initiale au printemps 1979, "Roulette russe" sort de façon assez confidentielle. Album rock aux tonalités sombres, les chansons qui y figurent détonnent un peu en pleine vague punk. Peu diffusé en radio, le premier titre qui en est extrait "Je fume pour oublier que tu bois" ne connaît pas le succès espéré. Alain Bashung voit alors ses relations avec sa maison de disques se tendre. En 1980, l’artiste enregistre "Gaby, oh Gaby" qui devient un énorme succès en s’écoulant à plus d’un million d’exemplaires. C’est enfin la reconnaissance publique et critique pour Alain Bashung.

Une nouvelle version auréolée de succès

Afin de profiter au mieux de ce succès, Philips décide de ressortir une nouvelle version, dite "Nouveau couplage" de l’album, incluant le dernier 45 tours du chanteur. Sur la face 1, "Je fume pour oublier que tu bois" est dorénavant précédé de "Gaby, oh Gaby". Les titres "Milliards de nuits dans le frigo" et "Les Petits Enfants" disparaissent au profit de la chanson "Ell’s’fait rougir toute seule". Sortie en octobre 1980, la version remaniée de "Roulette russe" est unanimement saluée et permet à Alain Bashung d’être unanimement reconnu comme un artiste incontournable de la scène rock française. En 1982, l’album est certifié disque d’or avec plus de 100 000 exemplaires vendus.

En route vers une carrière exemplaire

Après des débuts difficiles, la carrière d’Alain Bashung est définitivement lancée grâce au succès de "Roulette russe". Le chanteur confirme rapidement son talent avec la sortie en 1981 de l’album résolument rock "Pizza" contenant le mythique "Vertige de l’amour". C’est l’occasion pour le chanteur de se lancer alors dans une triomphale tournée lors de laquelle il confirmera son talent scénique hors normes. Le début d’une carrière récompensée de nombreux prix et qui aura permis à ce poète des temps modernes de nous faire profiter de toute l’étendue de son immense talent.

Alain Bashung - Les dernières actus