Barry White : son retour sur le devant de la scène dans les années 90

Alors qu'il avait enchaîné les tubes dans les années 1970, Barry White, après avoir connu une période difficile, est parvenu à effectuer un retour au premier plan dans les années 1990.

Barry White : son retour sur le devant de la scène dans les anné © © Paul Harris / Getty Images

Un Grammy avec Quincy

Moins en vue lors des années 1980 qui ont marqué la fin de l'âge d'or de la soul et du disco, Barry White entame son come-back en 1989 avec la sortie de l'album "The Man Is Back !". Si le succès public reste assez mesuré, les critiques sont bonnes et Barry White participe, la même année, à l'album événement "Back on the Block" produit par Quincy Jones. Regroupant également entre autres Ray Charles, Chaka Khan, Ella Fitzgerald, Miles Davis et George Benson, le disque remporte le Grammy Award de l'album de l'année en 1991. À l'image du succès rencontré par "Back on the Block", une certaine nostalgie va s'emparer des années 1990, qui verront le retour en force de la soul music dans son ensemble.

Un retour sur tous les tableaux

De retour en solo, Barry White retrouve le top des ventes avec chacun de ses trois albums sortis dans les années 1990 : "Put Me in Your Mix", "The Icon Is Love" qui contient le titre "Practice What You Preach" (son plus grand tube depuis 1977), et "Staying Power" (1999). Preuve de ce regain de popularité, il est aussi choisi par Tina Turner pour le duo "In Your Wildest Dreams", et par Warner Bros pour reprendre la chanson "Basketball Jones" sur la bande originale du film "Space Jam". Barry White apparaît même en vedette dans les séries télévisées américaines "Les Simpson" et "Ally McBeal" qui remettent ses plus grands succès à l'honneur et véhiculent une image attachante de l'artiste.

Barry White - Les dernières actus