Un tour sans fin

Il est décidément infatigable. A 69 ans, Bob Dylan passe par la France pour son Never Ending Tour. Un nom bien choisi pour une tournée commencée il y a plus de 20 ans.


En français, Never Ending Tour signifie la tournée qui ne prend jamais fin. C’est ce qu’espèrent tous les fans de Bob Dylan, capables de faire plusieurs centaines voire milliers de kilomètres pour applaudir le musicien folk. Le chanteur de Mr Tambourine Man n’aime pas trop cette appellation de Never Ending Tour. Il n’empêche, la tournée commencée en 1988 continue de nos jours.


Début du Never Ending

Tout commence en 1988. Dylan est donc agé de 47 ans dont déjà plus de 25 ans de carrière, depuis que son premier album, sobrement intitulé Bob Dylan est sorti. Un disque de reprises de tubes folks et blues, qui parait en mars 1962. Les ventes sont relativement confidentielles, mais tout va changer dès la parution de l’album suivant, The Freewheelin’ Bob Dylan, avec une première chanson en forme de bombe, Blowin’ In the Wind. Cette fois ce ne sont plus des reprises, mais de vraies compositions, avec une musique inspirée posée sur des textes engagés. Un engagement notamment contre le racisme que Dylan réitère un an plus tard, en 1963, lors de la fameuse Marche de Washington, où 200 000 pacifistes se réunissent pour protester contre les inégalités civiques entre Blancs et Noirs. Un grand concert suit le discours de Martin Luther King, le fameux « I have a dream » , concert lors duquel Dylan interprète Only a Pawn in their Game, une chanson qui parait sur le nouvel album, The Time They Are a-Changin’. La chanson majeure de ce nouvel opus porte le même titre. L’album comporte pour la première fois un recueil de poèmes. Tous ces thèmes, la lutte contre les inégalités, la poésie, le pacifisme resteront des piliers fondateurs de la magie de Dylan. Des piliers accompagnés d’une musique éternelle, folk, country, rock ou blues. Des styles présents donc dans ce Never Ending Tour, une tournée marquée par le changement continuel. Changement de chansons et changement de musiciens


Never ending, always different

Dylan a raison, le Never Ending Tour, à proprement parler, n’existe pas. Ce sont en fait plusieurs tournées différentes, mais tellement rapprochées les unes des autres qu’on a l’impression qu’il n’y en a qu’une. Le nom est venu d’une interview de Dylan réalisée par le journaliste Adrien Deevoy. Le reporter lui parle de sa tournée, et lui dit : « Cette nouvelle tournée vient juste après la précédente, non ? » « Oh non, c’est la meme tournée », lui répond Dylan. « On peut dire que c’est une tournée sans fin ? » « Voilà ; c’est ça ». De fait, la tournée de Dylan s’appelle Never Ending Tour. Mais le chanteur précise dans ses carnets qu’il y a bien eu une tournée de ce nom, mais qu’elle a pris fin en 91. Depuis, il y a eu The Money Never Runs Out Tour, Outburst of Consciousness Tour, etc, etc. De fait, il est difficile de parler d’une même tournée, quand les chansons d’un soir ne sont jamais celles de la veille, ni celles du lendemain. Les musiciens aussi sont différents. Par contre, ce qui ne change pas, ou alors pas souvent, c’est l’annonce de présentation du concert. L’un des membres du groupe prend le micro et dit en substance, « Mesdames et messieurs, bienvenue au poète lauréat du rock n’roll. Celui qui a mis le folk dans le même lit que le rock. » Le concert commence juste après, avec Bob Dylan à la guitare et au chant, ce qui n’a pas toujours été le cas. Il a délaissé, pendant quelque temps au milieu des années 2000 son instrument de toujours, pour jouer plus volontiers du piano ou de l’orgue. Sans vraiment qu’on sache pourquoi, d’ailleurs. Toujours est-il qu’il a repris sa guitare, pour le plus grand bonheur de ses fans, courant 2007. Accompagné souvent de Charlie Sexton à la guitare, de Tony Garnier à la basse et de George Receli à la batterie, Bob Dylan montre que ni lui ni sa musique n’ont pris une ride. La tournée qui ne prend jamais fin est emmenée par un musicien qui ne vieillit pas

XH

Tournée Never Ending Tour de Bob Dylan
Le 20 juin à la Halle Tony Garnier de Lyon
Le 22 juin au Zenith de Nice
Le 23 juin au Dôme de Marseille...

Toutes les dates sur www.nostalgie.fr

Bob Dylan - Les dernières actus