Earth Wind and Fire : retour sur leur séparation

Earth, Wind and Fire était un groupe bien connu de la scène jazz-funk dans les années 70. En cumulant les succès sur une décennie, il a marqué toute une époque. Retour sur un groupe mythique.

Earth, Wind & Fire © Warner Bros

Earth, Wind and Fire : l’apogée du groupe

Le chanteur et leader Maurice White est à l’origine de cette formation musicale. Son souhait est de créer un registre musical harmonieux qui puise son inspiration dans différents courants musicaux, le gospel, le funk et le jazz. Il emprunte des rythmes au Brésil, aux Caraïbes, à Cuba et à l’Afrique. Puis, il s’entoure de talentueux musiciens tels Verdine White, son frère, à la basse, Philip Bailey, chanteur et percussionniste. Ensemble, ils vont faire vibrer les foules dans les années 70 et 80. Leur style affirmé et unique devient une référence dans l’univers musical. Le groupe vit ses plus belles années avec des titres comme "Let’s Groove", "September"…

Earth, Wind and Fire : la séparation

Earth, Wind and Fire est un groupe dont l’identité est forte. Jusqu’à la fin des années 70, ses membres ont la mainmise sur leurs créations. Mais, peu à peu, leur maison de disques leur demande de répondre aux exigences du marché, en composant des chansons plus mainstream. Ce tournant ne convient pas au groupe, qui se lasse et en vient à prendre la décision de se séparer en 1984.

Earth, Wind & Fire - Les dernières actus