Elsa Lunghini ©Nostalgie

Elsa Lunghini

Nom de naissance :

Biographie Elsa Lunghini

Une enfance artistique

Naît-on ou devient-on artiste ? Cette question, beaucoup de celles et ceux qui jouissent de ce statut se la posent. En grandissant dans un univers artistique, les chances de devenir artiste elle-même étaient en tout cas potentiellement plus élevées pour Elsa Lunghini. Avec un papa comédien, photographe et compositeur et une maman artiste peintre et sculptrice, Elsa Lunghini profite dès ses premières années d’un contexte favorable à la réalisation d’une vie artistique. Dès l’âge de 7 ans, la fille de Georges Lunghini et de Christiane Jobert s’invite au cinéma. Pour le film "Garde à vue" de Claude Miller, Elsa Lunghini s’offre une première expérience cinématographique aux côtés de Lino Ventura et Romy Schneider. Elle enchaîne ensuite les petits rôles sur le grand écran jusqu’en 1986 et la sortie du film "La Femme de ma vie". Cette œuvre signée Régis Wargnier est l’occasion pour Elsa Lunghini de s’essayer à la chanson.

 

Le premier succès musical

Alors qu’elle n’a pas encore célébré ses 15 ans, Elsa Lunghini est invitée à chanter le titre "T’en va pas", bande originale du film "La Femme de ma vie". En octobre 1986, la chanson est commercialisée en single. S’ensuit un raz-de-marée commercial et médiatique. Avec "T’en va pas", Elsa Lunghini marque le début de sa carrière musicale. Classée n°1 du Top 50 pendant deux mois, la chanson s’écoule à plus de 1,3 million d’exemplaires. Surfant sur ce succès, Elsa Lunghini commercialise, en 1988, son premier album studio, "Elsa". Porté par les titres "Quelque chose dans mon cœur", "À la même heure", et par le duo avec Laurent Voulzy pour "Jamais nous", le premier album d’Elsa Lunghini séduit près d’un million de Français.

 

Les albums s’enchaînent

Confortée dans son statut de chanteuse star, Elsa Lunghini enchaîne au début des années 1990 les albums. En 1990, l’album "Rien que pour ça" est rapidement certifié disque de platine, notamment grâce au succès des singles "Pleure doucement" et "Qu’est-ce que ça peut lui faire ?". La Française a par ailleurs l’occasion de défendre cet opus à l’Olympia de Paris. En 1992, "Douce Violence" s’inscrit déjà comme le troisième album de sa carrière. Avec "Bouscule-moi", Elsa Lunghini parvient ensuite à se détacher de l’image de la chanteuse juvénile. Quatre ans plus tard, et après avoir pris le temps de donner naissance à son premier enfant, Elsa Lunghini enregistre l’album "Chaque jour est un long chemin". Pour la première fois depuis qu’elle s’est lancée sur la scène musicale, Elsa, comme beaucoup la surnomment plus simplement, écrit la totalité de ses chansons.

 

La comédie sans oublier la chanson

À partir des années 2000, Elsa Lunghini prend plaisir à multiplier les projets en tant qu’actrice. On la retrouve, notamment, dans "La Mort est rousse", "Trois jours en juin" ou encore dans la série "Où es-tu ?" adaptée du roman de l’écrivain Marc Levy. Entre deux apparitions sur le petit ou grand écran, Elsa Lunghini s’applique à enrichir sa discographie. Désormais engagée chez Mercury Records, celle que l’on oppose souvent à Vanessa Paradis dévoile en 2004 son album "De lave et de sève" sur lequel apparaissent les noms de Benjamin Biolay, Étienne Daho ou encore Hubert Mounier. En 2008, Elsa Lunghini en est déjà à son sixième album.

 

La pause musicale

À la lecture de son parcours, beaucoup de fans s’attendaient à voir Elsa Lunghini prendre un peu de recul avec la musique. Au fil des années, la Française semble en effet privilégier la vie de comédienne à celle d’interprète musicale. Pour preuve, Elsa Lunghini ne commercialise aucun album dans les années 2010. Son public en revanche a l’occasion de la retrouver à de multiples reprises. En 2010, Elsa Lunghini participe au succès de la saga de l’été "La Maison des Rocheville". En 2017, elle incarne le rôle de Justine dans la série policière "Cherif". Deux ans plus tard, c’est au théâtre qu’elle démontre toute l’étendue de son talent artistique avec la pièce "2+2" de Cyril Gély et Eric Rouquette. À partir de novembre 2020, Elsa Lunghini rejoint le casting principal de la série "Ici tout commence" diffusée sur TF1.

 

Une artiste multifacette

La chanson, la comédie, mais aussi le voyage et la photographie. Elsa Lunghini fait partie de ces artistes multifacettes. Au milieu des années 2010, l’ex-compagne du footballeur Bixente Lizarazu s’offre par exemple un road trip artistique duquel elle tire une exposition photographique. Cultivant sa discrétion dans les médias ces dernières années, Elsa Lunghini n’en demeure pas moins une personnalité engagée. Depuis 1997, elle participe régulièrement au concert des Enfoirés au profit de l’association des Restos du Cœur.