Étienne Daho : tout savoir sur ses débuts

Véritable icône pop, Étienne Daho nous enchante, depuis le début des années 1980, de sa voix suave si particulière. Retour sur les prémices de la carrière d’un chanteur aussi discret que talentueux.

Étienne Daho : tout savoir sur ses débuts © © Garcia / Getty Images

Son arrivée en France

Né à Oran en Algérie, Étienne Daho arrive en France avec sa tante en 1964. Il est rejoint plus tard par sa mère et ses sœurs, et toute la famille s’installe près de Rennes. Alors qu’il est étudiant à l’université de Haute-Bretagne, il découvre le rock anglais et les artistes de la Motown. Il fait également la connaissance des groupes rock de la scène rennaise, très active. Il y rencontre Elli Medeiros et Jacno avec qui il tisse des liens d’amitié très forts.

Deux disques qui ont scellé son destin

Deux albums ont été révélateurs pour Étienne Daho : "The Velvet Underground and Nico", dont la pochette ornée d’une banane dessinée par Andy Warhol a retenu son attention, et le premier album de Pink Floyd, "Piper at the Gates of Dawn". À Rennes, il fait la rencontre du futur créateur des Transmusicales qui lui permettra d’enregistrer son premier titre. En 1980, il est un des premiers artistes français à signer avec Virgin. C’est grâce à son deuxième album, "La Notte, la notte", sorti en 1984, que le succès est au rendez-vous, avec des chansons comme "Tombé pour la France" ou "Sortir ce soir".

Etienne Daho - Les dernières actus