Paroles "Noir et blanc" - Florent Pagny

Est-ce ma vue qui a baissé, un tour que me joue mon cerveau
Y vois-je trop clair ou trop foncé
Fait-il trop jour ou nuit trop tôt, est-ce d'avoir trop longtemps fixé
Les touches d'un piano
Les cases d'un échiquier
Ou trop raturé de mots
Comme dans les cinémas d'antan, je vois le monde en noir et blanc

Noir, les marchés truqués, des trafiquants de rêves
Blanc le drap que l'on tend sur tous ceux qui en crèvent
Noir le sang de la Terre et l'or qui en jaillit
Blanche la couleur que prend l'argent au paradis
Noires, marrées et fumées, est la colère du ciel
Blanche dans les bennes des enfants la neige artificielle
Noirs les fusils d'assaut des soldats de dix ans
Blanche la robe des mariés qui en ont presque autant
Le monde est noir et blanc

Quelqu'un a éteint la lumière ou quelque chose m'éblouit
Comme dans le ciel un éclair
Qui vient soudain rayer la nuit
Est-ce qu'on devient sans le savoir daltonien avec le temps
Pour ne plus avoir à revoir
Un jour la couleur du sang
Ou est-ce que ce monde est vraiment
Aussi noir qu'il est blanc

Blanc, mon masque de clown, mes tempes et mes cheveux
Noir, le voile des femmes dans l'ombre de leur dieu
Blanc, l'éclat des diamants, et les doigts qui les portent
Noirs, les mains et le sang de ceux qui les rapportent

Blanc, tous ces chèques signés aux escrocs de la guerre
Noir, l'avenir des hommes, le fond de l'univers
Blanc, les coraux éteints, l'ivoire des éléphants
Noir, le nid des rivières, la pluie sur l'océan
Le monde est noir et blanc

On peut prier, chanter la Terre
Boire et se couvrir de fleurs
Quel que soit le somnifère, on ne rêve jamais en couleurs
Est-ce que je deviens clairvoyant ou ai-je les yeux de la peur
Faut-il avoir 17 ans pour voir le monde en couleurs
Le monde en couleurs

Lyrics © REMARK MUSIC

Pierre Riess, Alain Lanty

Florent Pagny - Les dernières vidéos