Paroles J'ai rentré le bois

Le - Par .

J’ai rentré le bois, mis le contrevent
Le froid peut coller son nez sur la porte
Il n’entrera pas, la place est trop forte
L’amour est dedans, l’amour est dedans

Le merle s’est tu, la cigale aussi
Jusques aux couleurs qui gardent silence
C’est à peine au loin si le vent balance
Un rameau transi, un rameau transi

Le jardin fermé attend pour dormir
Qu’une nuit lui tombe un tricot de laine
Les feuilles, les fleurs, les soleils qui traînent
Sont des souvenirs, sont des souvenirs

Le canot monté navigue à l’envers
Entre la colline et de longs nuages
Il fera tout seul ce très long voyage
Traverser l’hiver, traverser l’hiver

Du thym, du persil, de beaux épis d’or
À l’odeur du feu mêlant leurs plus fines
Sont pendus au mur dedans la cuisine
Décembre est dehors, décembre est dehors

J’ai rentré le bois, mis le contrevent
Le froid peut coller son nez sur la porte
Il n’entrera pas, la place est trop forte
L’amour est dedans, l’amour est dedans

Lyrics © Évangeline/APEM

Gaston Rochon, Gilles Vigneault