Boris Vian

" On n'est pas là pour se faire engueuler " Sortie : 15 juin 2009 Label : AZ / Universal

© Nostalgie
1/0
A l'occasion des 50 ans de la mort de Boris Vian, des artistes de tous bords rendent un hommage musical à l’interprète de : « La Complainte du progrès (Les arts ménagers)».

Pour ouvrir cette compilation qui revisite des œuvres à la fois humoristiques, caustiques et souvent décalées une reprise collective d’ "On n’est pas là pour se faire engueuler".

Parmi les chanteurs présents sur cet opus, l’incontournable Juliette Gréco, l’égérie de Saint-Germain-des-Prés, qui interprète « Le déserteur.
La voix inimitable de Jeanne Moreau s’apprécie sur "Que tu es impatiente".
Jazz et percussions s’illustrent sur "Cantate des boîtes" repris par Antoine de Caunes.
Pour clore cet hommage, "La marche du concombre" à laquelle Jean-Claude Dreyfus prête sa voix.
A l’origine de ces reprises, Nuc et à Fred Pallem qui avaient également prévu de réunir sur cet disque Henri Salvador et Alain Bashung.

Henri Salvador - Les dernières actus