Paroles "A toutes les filles" - Herbert Léonard

À toutes les filles que j'ai aimées avant
Qui sont devenues femmes maintenant
À leurs volcans de larmes
À leurs torrents de charme
Je suis resté adolescent

À toutes les filles que j'ai aimées avant
Des cours de lycée en jardin d'enfant
Aux lettres déchirées
À leurs baisers volés
Je suis resté adolescent

Elles avaient, elles avaient
Des océans au fond des yeux
Elles dansaient, elles dansaient
Pour nous garder plus amoureux
Elles disaient, elles disaient
Que l'amour c'est toute une vie à deux
Elles avaient dans un sourire moqueur
Quelque chose de secret
Elles gravaient nos deux cœurs
Sur les arbres des forêts
Elles pleuraient comme on pleure
Quand on a trop aimé (des océans au fond des yeux)

À toutes les filles que j'ai aimées avant
Qui sont devenues femmes maintenant
De leurs éclats de rire
À nos nuits de plaisir
Je suis resté adolescent

À toutes les filles que j'ai aimées avant
De plage au soleil en dîners dansants
Aux secrets murmurés
Aux passions déchirées
Je suis resté adolescent

Elles avaient, elles avaient
Des océans au fond des yeux
Elles dansaient, elles dansaient
Pour nous garder plus amoureux
Elles disaient, elles disaient

Que l'amour c'est toute une vie à deux
Elles avaient dans un sourire moqueur
Quelque chose de secret
Elles gravaient nos deux cœurs
Sur les arbres des forêts
Elles pleuraient comme on pleure
Quand on a trop aimé (des océans au fond des yeux)

Elles avaient, elles avaient
Des océans au fond des yeux
Elles dansaient, elles dansaient
Pour nous garder plus amoureux
Elles disaient, elles disaient
Que l'amour c'est toute une vie à deux

Elles avaient dans un sourire moqueur
Quelque chose de secret
Elles gravaient nos deux cœurs
Sur les arbres des forêts
Elles pleuraient comme on pleure
Quand on a trop aimé (des océans au fond des yeux)

À toutes les filles qu'on a aimées avant

Lyrics © Sony/ATV Music Publishing LLC, SM PUBLISHING FRANCE

Didier Barbelivien, Felix Boutboul

Herbert Léonard - Les dernières vidéos