Paroles Fallait pas commencer

Le - Par .

Dis-moi, c'est vrai que tu me trompes depuis des mois
Avec ma meilleure amie, dis-moi?
Je parie que t'avais ri de moi

Ça mon vieux tu vas, ça mon vieux tu vas, ça mon vieux tu vas me le payer!

La vengeance est un plat qui se mange froid
Et tu vas te glacer d'effroi
En constatant qu'mon appétit
Est loin d'être petit, petit
Tu peux prendre tes jambes à ton cou
Vite avant que je te le torde
Ce qui ressemblerait encore beaucoup
Trop à de la miséricorde

Tu regrettes tes écarts (na-nou-ni-nou, na-nan)
Mais maintenant c'est trop tard (na-nou-ni-nou, na-nan)
Mon vieux t'es un connard (hey!)
Avec un grand C (hey!)
Fallait pas commencer (na-nou-ni-nou, na-nan)
Tu regrettes tes histoires (na-nou-ni-nou, na-nan)
Mais maintenant c'est trop tard (na-nou-ni-nou, na-nan)
Mon vieux t'es un connard (hey!)
Avec un grand C (hey!)
Fallait pas commencer

Monsieur muscle est fier de ses attributs
Apprends que dès l'antiquité
Les guerrières de certaines tribus
Soignaient ce genre de vanité
De prendre tes jambes à ton cou
Puis d'attendre que je te le donne
Ce qui ressemblerait encore beaucoup
Trop à de la miséricorde

Tu regrettes tes écarts (na-nou-ni-nou, na-nan)
Mais maintenant c'est trop tard (na-nou-ni-nou, na-nan)
Mon vieux t'es un connard (hey!)
Avec un grand C (hey!)
Fallait pas commencer (na-nou-ni-nou, na-nan)
Tu regrettes tes écarts (na-nou-ni-nou, na-nan)
Mais maintenant c'est trop tard (na-nou-ni-nou, na-nan)
Mon vieux t'es un connard (hey!)
Avec un grand C (hey!)
Fallait pas

Ça mon vieux tu vas, ça mon vieux tu vas, ça mon vieux tu vas me le payer

La vengeance est un plat qui se mange froid
Et tu vas te glacer d'effroi
En constatant mon appétit
Et loin d'être petit, petit
Tu peux prendre tes jambes à ton cou
Vite avant que je te le donne
Ce qui ressemblerait encore beaucoup
Trop à de la miséricorde

Tu regrettes tes écarts (na-nou-ni-nou, na-nan)
Mais maintenant c'est trop tard (na-nou-ni-nou, na-nan)
Mon vieux t'es un connard (hey!)
Avec un grand C (hey!)
Fallait pas commencer (na-nou-ni-nou, na-nan)
Tu regrettes tes écarts (na-nou-ni-nou, na-nan)
Mais maintenant c'est trop tard (na-nou-ni-nou, na-nan)
Mon vieux t'es un connard (hey!)
Avec un grand C (hey!)
Fallait pas

Aah!

Ouh, la-la-la-la-la
Ouh, la-la-la-la
Ouh, la-la-la-la-la
Ouh, la-la-la-la
Ouh, la-la-la-la-la
Ouh, la-la-la-la (oh, là, là, là!)
Ouh, la-la-la-la-la
Ouh, la-la-la-la (oh, là, là, là!)
Ouh, la-la-la-la-la
Ouh, la-la-la-la (oh, là, là, là!)
Ouh, la-la-la-la-la
Ouh, la-la-la-la (oh, là, là, là!)
Ouh, la-la-la-la-la
Ouh, la-la-la-la (oh, là, là, là!)
Ouh, la-la-la-la-la

Jay Alanski, Jacques Duvall