Michel Polnareff : les femmes de sa vie

Chanteur mythique à l’origine de nombreux succès, Michel Polnareff est sans conteste une icône de la chanson française. Focus sur les femmes qui ont compté dans la vie de cet artiste inclassable.

Michel Polnareff : les femmes de sa vie © © Bertrand Rindoff Petroff / Getty Images

Michel Polnareff, plus de 50 ans de carrière

Michel Polnareff occupe une place à part dans l’univers musical français. A l’origine de certains des plus grands succès de ces dernières décennies, comme "Love Me, Please Love Me", "Tout pour ma chérie" ou "Goodbye Marylou", l’artiste qui cultive son image excentrique est également réputé pour ses frasques. Michel Polnareff est rapidement propulsé sur le devant de la scène grâce à sa première chanson "La Poupée qui fait non". Avec son look androgyne et ses textes prônant la liberté sexuelle, il est rapidement considéré comme décadent par certains. En 1972, lorsqu’il expose ses fesses sur des affiches pour la sortie de son album "Polnarévolution", il écope d’une condamnation du tribunal correctionnel, ce qui le pousse à s’exiler aux Etats-Unis. Il reviendra en France dans les années 80 où il poursuivra sa brillante carrière, enchaînant avec succès les albums studio et les musiques de films. Michel Polnareff revient sur le devant de la scène au début des années 2000 après quelques années d’absence avec un nouvel album et une tournée triomphale. Mais cette carrière n’aurait certainement pas été la même sans les femmes qui l’ont accompagné tout au long de sa vie.

Les femmes qui ont partagé sa vie

La première à avoir réellement compté dans sa vie est sans conteste sa mère, Simone Lane, qui était une danseuse de jazz moderne et acrobatique qui s’adonnait également aux claquettes. Dès le plus jeune âge, la musique revêt une importance particulière dans la vie de Michel Polnareff. S’il raconte avoir connu ses premiers ébats sexuels dans les bras d’une prostituée prénommée Georgia, c’est aux côtés de l’actrice néerlandaise Sylvia Kristel qu’il trouve l’amour au début des années 70. Elle n’a pas encore endossé le sulfureux rôle d’"Emmanuelle" et Michel Polnareff est séduit par cette jeune actrice intelligente et douée pour la peinture. Le couple se sépare au bout d’un an et le chanteur part ensuite aux Etats-Unis. Il y fera la connaissance de Lynda Carter, surtout connue en France pour son rôle de Wonder Woman dans la série éponyme, avec qui il aura une brève liaison. Une autre femme a également compté pour la carrière de Michel Polnareff, il s’agit de l’actrice Annie Fargue dont il fut très proche pendant plus de 20 ans. Elle devint sa manageuse et sa confidente jusqu’à son décès en 2011.

Une stabilité retrouvée

Si leur relation connut quelques turbulences dont la presse fit écho, Michel Polnareff semble avoir retrouvé l’amour et la stabilité aux côtés de sa nouvelle compagne Danyellah. Il la rencontre en 2003 alors que la jeune femme est journaliste pour un média américain. Elle réalise un documentaire sur le légendaire chanteur des Doors, Jim Morrison. Aujourd’hui heureux parents d’un jeune Louka né en 2010, à qui le chanteur a dédié une chanson en 2018 "Grandis pas", le couple envisage aujourd’hui d’agrandir la famille en évoquant l’arrivée possible d’un prochain enfant.

Michel Polnareff - Les dernières actus