Paroles "Le France" - Michel Sardou

Meine Damen und Herren,
Ich heiße Sie herzlich wilkommen
Und freue mich Sie wieder begrüßen zu dürfen
In den Studious von Paris im Schatten des Eifelturms
Und als ersten Gast dürfen sehr herzlich begrüßen
Unsren Michel Sardou

Quand je pense à la vieille anglaise
Qu'on appelait le "Queen Mary"
Echouée si loin de ses falaises
Sur un quai de Californie

Quand je pense à la vieille anglaise
J'envie les épaves englouties
Longs courriers qui cherchaient un rêve
Et n'ont pas revu leur pays

Ne m'appelez plus jamais "France"
La France elle m'a laissé tomber
Ne m'appelez plus jamais "France"
C'est ma dernière volonté

J'étais un bateau gigantesque
Capable de croiser mille ans
J'étais un géant j'étais presque
Presqu'aussi fort que l'océan

J'étais un bateau gigantesque
J'emportais des milliers d'amants
J'étais la France qu'est-ce qu'il en reste
Un corps mort pour des cormorans

Ne m'appelez plus jamais "France"
La France elle m'a laissé tomber
Ne m'appelez plus jamais "France"
C'est ma dernière volonté

Quand je pense à la vieille anglaise
Qu'on appelait le "Queen Mary"
Je ne voudrais pas finir comme elle
Sur un quai de Californie

Que le plus grand navire de guerre
Ait le courage de me couler
Le cul tourné à Saint-Nazaire
Pays breton d'où je suis né

Ne m'appelez plus jamais "France"
La France elle m'a laissé tomber
Ne m'appelez plus jamais "France"
C'est ma dernière volonté

Lyrics © Universal Music Publishing Group

PIERRE DELANOE, JACQUES ABEL JULES REVAUD, MICHEL CHARLES SARDOU

Michel Sardou - Les dernières vidéos