Paroles " San Lorenzo" - Michel Sardou

Un soir de mai de courant d'air
Dans les secrets du Vatican
François aussi à la fenêtre
Il va marcher jusqu’à la mer
Jusqu’au poisson à la poussière
Dans le mystère ce soir des frères
Et tombe avec le crépuscule
Tout les rêves flous de la jeunesse
Tout les soleils de Buenos Aires

Je suis de San Lorenzo
Et encore et encore
Les cris d'allégresse de ma jeunesse
Me déchirent le cœur
Me déchirent le cœur

La vie familière est froissée
La bicyclette de Dolores
Ce cri au fond de ses yeux verts
Tout ces tangos jamais dansés
Et ce ballon qui rebondit
Ces gens qui courent après la vie
Le silence pourpre se mélange
Au dernier rayon du couchant
Au pas feutré au couloir gris

Je suis de San Lorenzo
Et encore et encore
Les cris d'allégresse de ma jeunesse
Me déchirent le cœur
Je suis de San Lorenzo
Et encore et encore
Les cris d'allégresse de ma jeunesse
Me déchirent le cœur
Me déchirent le cœur

Ce dieu que tu cherchais espère
Tu le trouvais dans le barrio
Dans les yeux fou de Dolores
Et les clameurs des Blaugrana
La veridad et la plata
Qui est-tu, Jorge Bergoglio?

Et il lui reste que la prière
Et dans cette obscurité neutre
François à genoux prie pour nous
François à genoux prie pour nous

Lyrics © Downtown Music Publishing

Gerard Duguet-Grasser, Pierre Billon, Jean Mora

Michel Sardou - Les dernières vidéos