Clips : quels sont les plus chers de l'histoire ?

Popularisé dans les années 1970, le clip musical est devenu au fil du temps un élément indispensable de la promotion d'une chanson. Focus sur les clips les plus chers de l'histoire.

Clips : quels sont les plus chers de l'histoire ? © © Etienne George / Getty Images

Madonna, l’habituée des clips à gros budget

Lorsque l’on regarde la liste des clips musicaux les plus chers de l’histoire, le nom d’artiste revenant le plus souvent est celui de Madonna. La Ciccone se classe trois fois dans le classement des clips les plus onéreux, avec deux vidéos à 5 millions de dollars ("Express Yourself" réalisé par David Fincher et "Bedtime Story" par Mark Romanek) ainsi que la chanson thème du James Bond "Die Another Day". Ne reprenant aucune image du long-métrage, mais construit comme un mini-film de la saga, ce dernier clip a coûté plus de 6 millions de dollars.

Les records de Michael Jackson et Mylène Farmer

Si The Queen of Pop a un goût très prononcé pour les clips à gros budget, c’est le roi Michael Jackson qui a tourné la vidéo la plus chère de l’histoire (7 millions de dollars). Alors qu'il enregistre au milieu des années 1990 le duo "Scream" avec sa sœur Janet Jackson, The King of Pop fait aussi appel à Mark Romanek qui signe un clip en noir et blanc bourré d’effets spéciaux, récompensé par un Grammy Award. Si les artistes francophones sont en général loin de ce type de budget, Mylène Farmer s’est souvent démarquée par ses clips très travaillés et esthétiques. Parmi ces œuvres d’art, on trouve notamment "L'Âme-stram-gram" tourné à Pékin (budget francophone record de 900 000 €), "California" (réalisé par Abel Ferrara pour 610 000 €) et "Pourvu qu'elles soient douces" (mini-film historique tourné pour 530 000 €).

Mylène Farmer - Les dernières actus