Le phénomène 80... Mylène Farmer

Chaque semaine, Guillaume Aubert parlera d’un groupe, d’une star, d’un courant musical qui a marqué cette décennie. Cette semaine : Mylène Farmer

Le phénomène 80 Mylène Farmer (picto) © NOSTALGIE

Farmer fascine le public français depuis ses débuts dans la chanson, en 1984.

Pourtant, sa carrière musicale ne s'est dessinée que cette année-là, après sa rencontre avec l'auteur-compositeur Laurent Boutonnat lors d'un casting. Avant cela, Mylène Gautier, née au Québec de parents français, se destinait plutôt à ouvrir un centre équestre pour les personnes handicapées. Une chute de cheval en a décidé autrement et elle part pour Paris, plaquant le lycée. La jeune Mylène veut devenir comédienne et entre au Cours Florent.

Des débuts musicaux tonitruants

Mylène Farmer passe donc avec succès en 1984 un casting pour Laurent Boutonnat qui cherche une interprète pour sa chanson « Maman a tort ». Mylène, qui est encore brune, a 23 ans et choisit le nom de scène Farmer en hommage à l'actrice américaine à la vie mouvementée, Frances Farmer. La chanson connaît un vrai succès durant l'été 84 avec plus de 100 000 unités vendues. En 1986 paraît son premier album studio, « Cendres de lune », qui inclut le tube « Libertine ». Portée par un clip inspiré du film de Stanley Kubrick, « Barry Lyndon » (1975), et où Mylène Farmer se montre nue et... rousse, la chanson se classe six mois au Top 50, en France.

 

MAMAN A TORT (1984)

LIBERTINE (1986)

TRISTANA (1986)

 POURVU QU'ELLES SOIENT DOUCES (1988)

SANS CONTREFAÇON (1988)

AINSI SOIT-JE (1988)

Mylène Farmer - Les dernières actus