"Je dois m'en aller" de Niagara, histoire d'un tube

En 1986, Niagara vient de sortir ses deux titres, qui ont été de véritables succès. La sortie de sa troisième chanson, qui précède celle de son premier album, confirme son indéniable talent.

Niagara (picto) © Getty images

Des débuts auréolés de succès

Dès la sortie de leur premier titre "Tchiki Boum", la voix sensuelle de Muriel Moreno et les rythmes chaloupés de Daniel Chenevez placent le groupe à part dans la pop française. En 1986, le titre "L’amour à la plage" confirme le talent du duo, en se plaçant rapidement parmi les meilleures ventes de disques. En septembre de cette même année, sort "Je dois m’en aller", le troisième titre de Niagara.

Un premier album plébiscité par le public

Plus soul que les deux premières chansons, "Je dois m’en aller" rencontre également un énorme succès auprès du public. Mettant en avant la voix puissante de Muriel Moreno, ce titre annonce la sortie du premier album du groupe, "Encore un dernier baiser". Proposant des mélodies énergiques ou des titres plus jazzy comme "Quand la ville dort", l’album sera rapidement certifié disque d’or, et ouvrira la voie à une tournée triomphale de Niagara sur les routes de France.

Niagara - Les dernières actus