Paroles Frappe, frappe, frappe

Le - Par .

C'est ta Joséphine rose
Frappe, frappe, frappe
Qui cogne à ta porte close
C'est ta Joséphine rose
Frappe, frappe, frappe
Qui cogne à ta porte close


Frappe, frappe, frappe
J'entends derrière la porte
Ton cœur qui fait les cent pas
Ouvre je suis comme morte

Je n'ouvrirai pas

C'est la petite main fine
Frappe, frappe, frappe
De ta pauvre Joséphine
Frappe, frappe, frappe
J'entends derrière la porte
Tes yeux qui pleurent tout bas
Ouvre, ouvre-moi la porte

Je n'ouvrirai pas

Je ne suis pas si méchante
Frappe, frappe, frappe
Que tes frères te le chantent
Frappe, frappe, frappe
Pense à toutes ces nuits folles
Qui nous attendent déjà
Ouvre à ta petite créole

Je n'ouvrirai pas

Mes enfants pleurent en silence
Frappe, frappe, frappe
Ton Eugène, ton Hortense
Frappe, frappe, frappe
Tu fus pour ces petits êtres
Mieux qu'un père quelquefois
Ouvre-nous on va renaître
Ouvre-nous les bras

Les femmes sont les plus fortes
Frappe, frappe, frappe
Quand la passion les transporte
Frappe, frappe, frappe
Tu es toujours ma créole
Et quoiqu'on m'ait dit de toi
Tu me rends fou
Je suis folle
J'ai envie de toi

J'aime ta bouche indigène
Et ton ventre inassouvi
Ton allure et ton haleine
M'aimes-tu toi ?
Oui ...

Il aime sa bouche indigène
Et son ventre inassouvi
Son allure et son haleine
Il l'aime c'est sûr
Pourvu que ça dure !

Lyrics © P.E.S.L (Productions et Editions Serge Lama)

Serge LAMA, Yves GILBERT