Paroles La Vieille Et Le Brocanteur

Le - Par .

Dans une impasse informe
Une vieille difforme
A moitié bancal
Aveugle à moitié
Monologue sa vie
Au fond d'un vieux taudis

Un studio délabré
Dont ses enfants paient le loyer

Cette vieille édentée
Dans ses vieilles dentelles
Puis dans ces vieux papiers
Ses vieux bouts de ficelle

Elle a de vieux chapeau
De vieux journaux
Un vase de nuit
Et puis des rideaux d'organdi
Cette vieille édentée
Dans ces vielles chandelles
Son vieux service à thé
Et sa vielle vaisselle
Se remet à son cou
Ses vieux bijoux
Le samedi soir pour se voir dans son vieux miroir

Cette vielle édentée
Au bon temps des ombrelles
Avait des lords anglais
Qui se ruinaient pour elle
On voit moustache en gros
Dans des tableaux
Leur fier dédain
Que la mort emporta soudain

Cette vieille toupie
J'habite en dessous d'elle
Et quand elle est partie
Pour la vie éternelle
Ses enfants m'ont prié
De la veiller pendant la nuit
En bon voisin moi j'ai dit oui

Alors moi
J'ai fouillé dans ses vieilles dentelles
Et dans ses vieux papiers
Ses vieux bouts de ficelles
J'ai pris les vieux chapeaux
Les vieux journaux
Le vase de nuit
Et même les rideaux d'organdi
J'ai pris le chandelier
J'ai laissé les chandelles
Le vieux service à thé
Et la vieille vaisselle
Songeant aux héritiers
J'ai pas osé
Car j'ai du cœur
Prendre le réfrigérateur

Laissant le parapluie
J'ai raflé les ombrelles
Dédaignant le tapis
Il prend les aquarelles
Et bien sûr les tableaux
Où les vieux beaux cocus d'antan
N'avaient pas du tout l'air contents

J'ai vidé les tiroirs
Des bijoux de la vieille
Des perles en sautoirs
Et des boucles d'oreilles
J'ai pris les pièces en or
Rangées en ordre
Et puis surtout
J'ai pris mes jambes à mon cou
Et depuis j'ai ouvert
En Normandie
Dans l'Eure
Un magasin de brocanteur

Il vit comme un rentier
En fouillant les poubelles
En vidant les greniers
Des vieilles demoiselles
Il vend leurs vieux phonos
Leurs vieux pianos
Il fait son beurre
Avec l'argent des successeurs

Il vend leurs chandeliers
Leurs dentiers, leurs dentelles
Bibelots, mobilier
Bijoux, vieille vaisselle
Il vend comme il respire
Il a, c'est pire
Il a, mais si !
Vendu son âme au diable, aussi

Depuis qu'il a ouvert en Normandie
Dans l'Eure
Ce magasin de bric
Ce magasin de brac
Ce magasin de brocanteur

Lyrics © P.E.S.L (Productions et Editions Serge Lama)

Serge LAMA, Yves GILBERT