Starmania, Les Misérables, Grease, Émilie Jolie, Cabaret... Retour sur les plus belles comédies musicales

Mélange entre théâtre, danse, chant et comédie, la comédie musicale est une discipline artistique qui a conquis le public depuis quelques décennies. Retour sur les plus belles comédies musicales.

Grease the musical © Nostalgie

L’opéra-rock "Starmania"

La première comédie musicale qui vient en tête est évidemment l’opéra-rock "Starmania". Cette pièce imaginée en 1978, par Luc Plamondon et Michel Berger, est un des plus gros succès du genre dans l’Hexagone. Il faut dire que les paroles, la musique, le décor, le casting, tous les ingrédients pour mener à la réussite étaient présents. Classée dans le genre cyberpunk, elle relate l’histoire de l'enlèvement d’une jeune femme issue de la bourgeoisie américaine, Patricia Hearst. L’histoire est authentique. Dans la comédie musicale, plusieurs thèmes sont abordés, notamment le terrorisme et le syndrome de Stockholm où la victime prend la défense du bourreau. La musique a été composée par Michel Berger et il a lui-même choisi certains des protagonistes de cette pièce musicale. Ainsi, il a repéré Daniel Balavoine lors d’une émission télévisée et l’a tout de suite pressenti pour le premier rôle de Johnny Rockfort. Ce dernier est le leader de la bande de délinquants, les "Étoiles noires". C’est sa compagne France Gall qui obtient le premier rôle féminin, celui de Cristal, la femme enlevée. La première distribution comptait aussi d’autres artistes connus comme Nanette Workman, Fabienne Thibeault et Diane Dufresne.

Le classique revisité "Les Misérables"

Le roman de Victor Hugo a eu droit à sa comédie musicale quand, en 1980, Robert Hossein met en scène ce classique de la littérature française sur la base du livret d’Alain Boublil et Claude-Michel Schönberg. "Les Misérables" est acclamé de tous, à tel point que le producteur britannique Cameron Mackintosh l’adapte en langue anglaise en 1985. La comédie musicale est maintenant célèbre à l’international. En 2019, elle se joue encore à Londres et affiche presque toujours complet. En France, on pouvait encore y assister jusqu’en 2017. La pièce est entièrement musicale et compte les déboires de Jean Valjean, un ex-prisonnier, et de Cosette, une orpheline pauvre aux mains d’un couple tyrannique, tenanciers d’auberge. À sa première représentation, Michel Sardou et Michel Delpech font partie du casting. Le premier joue le rôle de Feuilly, un ouvrier au bon cœur. Le second incarne Enjolras, le chef des amis de l’ABC, un groupe de révolutionnaires.

L’indémodable "Grease"

Dans un tout autre registre, "Grease" est un incontournable de la comédie musicale et probablement une des plus jouées au monde avec plus de 3 300 représentations. Elle a rencontré un tel succès qu’elle a été adaptée en film. Le secret de la réussite, un scénario qui met en scène une adolescente australienne, Sandy, s’installant aux États-Unis dans les années cinquante. Une idylle naît entre deux protagonistes appartenant à deux bandes rivales. Sandy fait partie des "Pink Ladies", tandis que Danny est le leader des "T-Birds". La comédie musicale suit donc leur amourette d’été en rythmes et en chansons. Le résultat est très intéressant, puisque les chorégraphies sont impeccables et que les deux acteurs principaux ne sont autres qu’Olivia Newton-John et John Travolta, reconnu pour ses talents de danseur.

Le conte "Émilie Jolie"

Le conte "Émilie Jolie" est une comédie musicale destinée aux enfants. Il a été écrit par Philippe Chatel en 1979. Cette jolie histoire pour le jeune public relate les aventures de la petite Émilie. Une nuit où Émilie est seule à la maison, elle a peur et met la main sur un livre qui l’aspire dans un autre univers tout à fait rassurant. Au cours de ce voyage imaginaire, la jeune fille rencontre des lapins, des oiseaux, une autruche, des personnages issus d’autres contes et même une sorcière. Le livre devient donc un refuge où elle peut rencontrer ses amis dès qu’elle en éprouve le besoin. L’histoire est bonne et fonctionne parfaitement auprès des enfants. D’autant plus quand on voit le casting des voix des personnages : Henri Salvador incarne le conteur, Julien Clerc, le grand oiseau, Robert Charlebois, le lapin bleu, Sylvie Vartan, l’autruche, Françoise Hardy, la sorcière, Georges Brassens, le hérisson, Alain Souchon et Laurent Voulzy, le coq et l’âne, pour n’en citer que quelques-uns. Un très beau casting pour un bien joli conte.

La hippie "Hair"

"Hair" n’a pas été produite pour être jouée à Broadway. Cette comédie musicale est le fruit de la culture hippie et de la libération sexuelle des années soixante. Elle était donc un peu underground à ses débuts, même si finalement on a pu la voir dans les théâtres de Broadway. La pièce raconte l’histoire d’un groupe de hippies activistes menant une vie de bohème à New York et se positionnant contre la guerre du Vietnam, tout ceci sur un fond de liberté sexuelle et de consommation de drogue. Face à une Amérique encore très puritaine, les réactions ont été vives, mais n’ont pas empêché le succès du music-hall. Devant la bonne réception américaine, des Français, Bertrand Castelli, Annie Fargue et Jacques Lanzmann, décident de l’adapter pour le marché français. Cette version met en scène Julien Clerc et Gérard Lenorman dans le rôle de Claude Bukowski, un jeune fermier de l'Oklahoma prêt à partir pour la guerre du Vietnam avant de rencontrer les hippies.

Starmania - Les dernières actus