Jean-Louis Aubert et Louis Bertignac : l'amitié à l'épreuve du succès

L’histoire d’amitié entre Jean-Louis Aubert et Louis Bertignac, deux des membres fondateurs du groupe mythique Téléphone, est hors norme.

Jean-Louis Aubert et Louis Bertignac : l'amitié à l'épreuve du s © © Sophia MORIZET / Getty Images

La rencontre : un coup de foudre musical

Jean-Louis Aubert et Louis Bertignac se rencontrent en 1972 pour la première fois. Différents mais complémentaires, ils jouent de la guitare pendant des heures. Comme une évidence. Louis Bertignac se confiera plus tard sur cette rencontre : "On est devenus les meilleurs potes du monde et on avait vraiment envie de faire un truc ensemble". L'avenir lui donnera raison.

Téléphone : du succès à la séparation

Accompagnés par Richard Kolinka et Corine Marienneau, les deux comparses forment en 1976 le groupe Téléphone. Dans les années 70-80, Téléphone est un groupe emblématique de la scène pop-rock française. Le succès est au rendez-vous : sur des textes dénonçant la société capitaliste, louant l'amour et l'amitié, ils conquièrent le cœur du public français. Le groupe se sépare 10 ans plus tard sur fond de différends musicaux, d'histoires d’amour contrariées et de problèmes par rapport à l’argent.

"Du coup, l'amitié est un peu ressortie de ses cendres"

Jean-Louis Aubert, Louis Bertignac et Richard Kolinka se retrouvent au chevet de leur ami et manager François Ravard. Malgré le contexte, les retrouvailles sont heureuses. François est opéré. Jean-Louis Aubert et Louis Bertignac lui font une promesse : "Si tu t'en sors, on te fait un concert". Louis Bertignac expliquera : "Du coup, l'amitié est un peu ressortie de ses cendres". Toujours aussi complices, la dernière tournée des Insus (leur nouveau nom de scène) a eu un succès ahurissant.

Téléphone - Les dernières actus