L’histoire atypique des débuts d’UB40

Si UB40 a sorti une vingtaine d’albums en une quarantaine d’années, on a tendance à oublier les débuts ravageurs des Britanniques. Retour sur l’atypique naissance d’un groupe non moins spécial.

les differents combats menés par UB40 © Shirlaine Forrest / Getty Images

Une formation musicale atypique

À l’origine de UB40, les frères Campbell. Alors qu’Ali Campbell s’impose comme le chanteur principal et guitariste rythmique du groupe, Robin Campbell assure la guitare électrique et pose sa voix pour accompagner son frère. Mais la fratrie compte également Duncan Campbell qui deviendra le chanteur du groupe à partir de 2008, pour remplacer Ali Campbell qui quitte le groupe pour se consacrer à sa carrière solo. Précisons que ces trois musiciens sont les fils de Ian Campbell, chanteur écossais et figure du nouveau folk britannique des années 1960.

Les frères Campbell se sont entourés de leurs amis, amateurs de reggae, pour former un groupe composé en plus d’un batteur, d’un bassiste, d’un claviériste, d’un percussionniste, d’un saxophoniste et d’un rappeur. Pour la petite histoire, le nom du groupe vient de Unemployment Benefits, intitulé d’un formulaire de demande de droits aux allocations chômage. UB40 est d’ailleurs connu pour soutenir plusieurs causes sociales. Et c’est à la suite d’une bagarre pour laquelle Ali Campbell a été dédommagé que les membres du groupe ont pu acheter le matériel suffisant pour commencer à répéter.

Une marraine de choix

En 1979, après six mois de répétition, UB40 commence à jouer dans les pubs de Birmingham. Parallèlement, une cassette tourne en ville, et le bouche-à-oreille bat son plein. The Pretenders et leur chanteuse charismatique Chrissie Hynde les repèrent pendant l’un de leurs concerts. L’Américaine les invite alors à se produire en première partie des concerts des Pretenders.

Un parrainage qui s’inscrit dans la durée, puisque Chrissie Hynde et UB40 reprennent ensemble le tube de Sonny & Cher "I Got You Babe". Une reprise qui figure parmi d’autres collaborations sur l’album de UB40 paru en 1985, "Baggariddim", et qui se placera en première position des charts britanniques. UB40 et sa marraine partagent encore le micro sur "Brekfast in Bed", en 1988.

Un succès historique

Et si les débuts de la carrière de UB40 sont si étonnants, c’est aussi pour la fulgurance de leur succès. Rappelons que le groupe s’est formé en 1978 et a donné ses premiers concerts en 1979. Déjà, le 29 août 1980, UB40 sort son premier album "Signing Off" qui a été enregistré en trois sessions d’une trentaine de jours au total. Porté par leur premier tube "Food for Thought", UB40 rencontre un succès immédiat. Si bien que "Signing Off" reste en tête des charts britanniques pendant plus d’un an. Il est même considéré par le magazine Q comme l’un des 100 plus grands albums de tous les temps, et figure parmi "Les 1 001 albums qu’il faut avoir écoutés dans sa vie". Un succès d’autant plus impressionnant que ce disque est issu d’un label indépendant, Graduate Records.

UB40 - Les dernières actus