Biographie Les Ablettes

Les Ablettes Né(e) le 30 novembre 1979 (37 ans)

Sa biographie

Naissance d'un trio de rock du Lot-et-Garonne

A l'aube des années 1980, trois artistes du Lot-et-Garonne se rassemblent autour d'un trio de rock non moins original qu'ils appelleront Les Ablettes.

A l'affiche, le batteur franco-espagnol Pascal Batista, le guitariste Bebeck Lacoste et le bassiste Philo Fournier. Ce dernier assumera également le rôle de chanteur au sein de leur nouvelle formation.

Au début, pour l'appellation du collectif, les musiciens s'inspirent du nom des petits poissons des printemps réputés pour leur vie en groupe. Ils se font ainsi baptiser Les Ablettes Masquées. Plus tard, pour faciliter les choses, ils vont raccourcir leur nom en Les Ablettes.

En 1980, pour marquer le début de leur carrière, le trio lance leur premier 45 tours intitulé « Un amour propre ».


« Tu verras » et « Jackie s'en fout », les fameux tubes rock

Pour enchaîner, Les Ablettes proposent une reprise de Claude Nougaro en 1983. Ce fut le fameux tube de rock « Tu verras » signé Réflexes.

Très retentissant, le morceau leur assura la reconnaissance du public et les plaça parmi les grands de la scène rock de l'Hexagone.

En 1986, le groupe lance un autre tube remarquable intitulé « Jackie s'en fout ». Plus commercial et mieux réussi, le hit permettra au trio d'être très présent dans différentes compilations de l'époque.

Fiers de leurs exploits, les trois musiciens réalisent l'opus éponyme « Les Ablettes » en 1988 dans lequel figure le slow à succès « Victimes de l'amour ».

Plus tard, le trio poursuivra avec une autre production discographique intitulée « Comme un gosse » sorti sur le label Polydor.


« Anticonstitutionnellement », signe de la séparation

Après avoir signé avec Musidisc, Les Ablettes enregistrent le recueil « Art commando » en 1991. Deux ans plus tard, leur dernier album « Anticonstitutionnellement » est dans les bacs.

Généreusement accueilli par le public rock et la presse, l'opus marque la fin de leur décennie de carrière.

Après leur séparation, Pascal Batista est devenu guitariste et compositeur. Il collaborera avec de nombreux artistes et sortira le recueil solo « Entre 2 mers », une bonne illustration de ses origines franco-espagnoles.

Philo Fournier quant à lui, est devenu journaliste. Il a entre autres écrit un documentaire intitulé « Fumel, du feu, du fer, du rock ».

Sans abandonner la musique, le chanteur apparaîtra au sein du groupe de dub électro LMZ.