Biographie Michel Fugain

Michel Fugain Né(e) le 12 mai 1942 (74 ans)

Sa biographie

Débuts en solo

Michel Fugain est né le 12 mai 1942 à Grenoble. Fils de l'ancien résistant et diabétologue Pierre Fugain, il abandonne ses études de médecine et pour s'essayer au cinéma. Il devient le second assistant du réalisateur Yves Robert .

En 1964, son amitié avec Michel Sardou lui permet de faire son entrée chez Barclay en tant que compositeur d'édition. Michel Fugain écrit alors ses premières chansons pour la crème de la variété française de l'époque : Hugues Aufray , Hervé Vilard , Dalida , Marie Laforêt …

Il enregistre un premier album en 1967 (« Je n'aurai pas le temps », « Les fleurs de mandarine ») et en 1971, la comédie musicale « Un enfant dans la ville ».


« Big Bazar » et Compagnie


En 1972, Michel Fugain monte le « Big Bazar », un groupe composé de onze musiciens et quinze autres personnes.
Le collectif enchaîne les succès, « Fais comme l'oiseau » (une adaptation de la chanson brésilienne Você Abusou), « Une belle histoire » ou encor « La fête ».
Ces titres marquent profondément les années 1970.

En 1976, après quatre albums, il quitte le Big Bazar qui s'arrêtera finalement quelques années plus tard.

En 1977, il fonde la « Compagnie Michel Fugain », dont fait partie entre autre Roland Magdane . Michel Fugain et sa compagnie sortent trois albums, « Faites-moi danser » ou encore « Un jour d'été dans un havre de paix. »

Toujours à la recherche de nouveaux projets, Michel Fugain crée en 1979 un atelier de comédie musicale. A Nice, dans les Studios de la Victorine, il offre un lieu de formation pour les jeunes artistes, dont la jeune Mimie Mathy .


Tragédie personnelle


Après huit ans loin des studios d'enregistrements, il revient en 1988 avec la chanson « Viva la Vida », extrait de l'album « Des Rêves et du Vent ».
Pendant les années 1990, Michel Fugain enchaîne les albums, « Un café et l'addition », « Sucré-salé », « Plus ça va », « De l'air ! » et donne des concerts dans toute la France.

Le 18 mai 2002, sa fille Laurette décède d'une leucémie. Cette tragique disparition pousse Michel Fugain à mettre sa carrière entre parenthèse afin de ne s'« attacher, désormais, qu'à l'essentiel ».
Mais le travail lui permet finalement de surmonter la douleur. A travers l'Association Laurette Fugain, Michel Fugain et sa femme continuent le combat contre la leucémie en apportant leur soutien aux malades et faisant la promotion du Don de Vie.

En 2005, Michel Fugain participe à une émission de téléréalité sur M6. « Attention mesdames et messieurs »  a pour objectif de monter une comédie musicale. Mais l'artiste ne se reconnaît pas dans ce projet qu'il regrettera amèrement.


« Bravo et Merci » et « Bon an, mal an »

Il sort en 2007 l'album « Bravo et Merci », un album où il interprète des textes offerts par des grands noms de la chanson française, Charles Aznavour , Maxime Le Forestier , Michel Sardou ou encore Claude Nougaro .

Le 21 mars 2011, Michel Fugain sort « Le Printemps », le premier de série de quatre mini-albums de six chansons composées au fil des saisons. « L'Eté » arrive un peu plus tard, mais pour des problèmes de distribution, les vingt-quatre chansons sortent finalement en mars 2012 sous la forme d'un double album intitulé « Bon an, mal an ».


Projet Pluribus

Michel Fugain se consacre ensuite à la préparation d'un nouveau projet. L'album-concept, « Projet Pluribus », sort en septembre 2013.

Sur scène depuis 2014 avec sa troupe, il passe également 2015 à sillonner les routes de France entouré de ses jeunes musiciens et réinterprète ses plus grands titres de légende, ainsi que de nouvelles chansons.

« C’est un spectacle où l’on est 12, moi et 11 musiciens, tous des solistes. Ce n’est pas un orchestre, c’est une bande. Le challenge était de réunir tous ses musiciens issus de ghettos musicaux (jazz, musiques latines…) autour d’un répertoire populaire. On reprend des chansons à la fois très et moins connues mais avec de nouveaux arrangements. C’est un spectacle qui s’apparente plus à une comédie musicale. Et c’est unique, actuellement en France, il n’y a pas d’équivalent à ce projet. Car on a 12 personnages sur scène, et c’est 12 spectacles en même temps », a-t-il déclaré au Dauphiné avant son passage à Montmélian, dans sa chère Savoie.




Les dernières actus de Michel Fugain

Ses vidéos

Ses photos