Biographie Michel Polnareff

Michel Polnareff Né(e) le 3 juillet 1944 (72 ans)

Sa biographie

Elevé dans une famille d'artistes (un père musicien, une mère danseuse), Michel Polnareff se met au piano dès sa plus tendre enfance et devient très vite un excellent élève.
 
Dès lors, la musique devient sa raison de vivre et dans les années 60, Michel Polnareff se met même à chanter dans la rue. 


Sa rencontre avec Lucien Morisse

En 1966, Michel Polnareff rencontre Lucien Morisse, patron d'Europe 1, qui devient son manager.  Il enregistre alors son premier 45 tours, « La poupée qui fait non ». C’est un un succès immédiat.

Ce succès sera suivi d'un autre, avec « Love me please love me ». Le public aime sa voix haut perché et ses sublimes mélodies.

Michel Polnareff est en haut de la vague et enchaîne les tubes, parmi lesquels « Le bal des lazes », « Tous les bateaux », sans oublier « L'amour avec toi » en 66, qui sera presque censuré. Michel Polnareff aime la provocation.

Alors que l'on s'interroge sur sa vie privée, son goût pour les pantalons très moulants, ses célèbres lunettes et son ambiguïté sexuelle, il répond par un titre intitulé « Je suis un homme » en 70.


Départ pour les Etats-Unis

Michel Polnareff traverse de nombreuses crises de fatigue et de déprime. Il ne continue pas moins à écrire quelques titres qui deviendront des succès, comme « On ira tous au paradis » en 1972. 

Cette même année, il monte sur la scène de l'Olympia mais le sujet de toutes les conversations est bien évidemment la célèbre affiche pour le spectacle où on le voit les fesses à l'air ! C'est un scandale qui lui coûtera cher, mais qui va finalement bien avec le personnage. 


Michel Polnareff se fait chahuter

L'année suivante, un autre scandale lui coûtera bien plus cher. Escroqué par son homme d'affaires, il se retrouve endetté jusqu'au cou. Il part alors aux Etats-Unis, y sort deux albums (« Tibili » et « USA »). C'est en 1977 qu'il écrit sa célèbre « Lettre à France », exprimant la nostalgie de son pays où il lui est difficile de revenir à cause de ses démêlés avec la Justice.

En 1981, Michel Polnareff sort un nouvel album français (« Bulles ») qui rencontre un très grand succès et dont sera extrait « Tam Tam ». 

Puis en 85, il enregistre l'album « Incognito » sur lequel figurent les singles « Dans la rue » et « Viens te faire chahuter ». 

Après quelques années de silence, Michel Polnareff revient sur les ondes en 89 avec « Goodbye Marylou » et un clip peuplé de créatures de rêve. Ce titre est un tube et l'album qui suit, « Kama Sutra » en 90, sera un triomphe même si le chanteur, fidèle à son image mystérieuse et rebelle, refuse toute promotion.


Naissance d'un mythe

Michel Polnareff repart aux Etats-Unis et crée l'événement en 95 en retrouvant la scène pour un concert unique à Los Angeles dans la salle mythique du Roxy sur Sunset Boulevard, l'occasion d'un enregistrement live.

Il revient en 2003 avec une compilation de 41 titres remasterisés, « Passé, présent ». Malgré les années, l'éloignement et le mystère autour de l'artiste, les fans sont au rendez-vous.

L'année suivante, l'artiste co-écrit avec Philippe Manoeuvre une autobiographie « Polnareff par Polnareff ». En guise de préambule, celui qui oscille entre mythe et réalité, précise : « J'écris un livre. Cela me changera de ceux qui écrivent sur moi des bouquins qui racontent des vies que je n'ai pas vécues et des morts que je n'ai pas eues ». 


« Ze re tour »

Toujours soucieux de faire taire les rumeurs, c'est Michel Polnareff lui-même qui annonce en mai 2006 son retour sur scène. Du 2 au 11 mars 2007, l'artiste se produit en France notamment au Palais Omnisport de Paris-Bercy, entouré de musiciens américains, férus de jazz progressif et de rock fusion. 

Le spectacle, dans lequel le chanteur interprète de nouveaux et d'anciens titres, est immortalisé sur un album et DVD live, « Ze re tour 2007 », qui sort en décembre.
Véritable événement de l’année, Michel Polnareff se produit même sur le Champs de Mars pour le 14 juillet. 


Près de 10 ans de silence

Après cet énorme carton à Paris, les fans attendent impatiemment un nouvel album, il va leur falloir patienter pendant très longtemps. Trois ans après son retour en fanfare, et alors qu’il reçoit la Légion d’honneur, il assure à ses fans qu’il travaille. 

Son retour en studio est toutefois chamboulé par l’arrivée de Louka, son fils, dont il révèle rapidement qu’il n’est pas le père biologique. 

En 2013, les fans s’emballent lorsque le directeur de Polydor annonce la sortie d’un album pour avant la fin 2014. Il n’en sera rien. Plusieurs fois Michel Polnareff rassure ses fans sur l’arrivée d’un disque, mais l’Amiral prend son temps. 

Il faut attendre le mois de décembre 2015 pour que le chanteur confirme lui-même son retour avec un nouvel album et une nouvelle tournée. Quelques jours après, il dévoile un nouveau single « L’Homme en rouge ». 

Le voyage musical démarre officiellement le 30 avril 2016 et passe notamment quatre soirs de suite à l’AccorHotel Arena de Paris, mais aussi à L’Olympia de Paris le 14 juillet. 

Les dernières actus de Michel Polnareff

Ses vidéos

Ses photos