Michel Sardou : ce passionné de théâtre

Si Michel Sardou affiche plus de 300 chansons au compteur, il ne résiste pas à l’appel du rideau rouge. Retour sur la carrière d’un fou des planches.

Michel Sardou : Les Lacs du Connemara © getty images
Michel Sardou : une passion de toujours

Durant la première partie des années 1960, alors qu’il n’est encore qu’un grand adolescent, Michel Sardou chante déjà dans différents cabarets de Montmartre. Dans la journée, il en profite pour suivre des cours de théâtre chez des professeurs renommés de l’époque comme Raymond Girard et Yves Furet.

Michel Sardou : sa première fois au théâtre

Si ses cours de théâtre lui permettent de jouer des rôles sur le petit et grand écran, ce n’est qu’en 1996 que le chanteur se voit confier un rôle sur les planches. À l’affiche à partir du 17 septembre 1996 au Théâtre de Paris, « Bagatelle(s) » est une pièce adaptée et modernisée par Laurent Chalumeau et mise en scène par Pierre Mondy. Michel Sardou réalise enfin son rêve d’entamer une carrière au théâtre, comme le firent ses parents, Jackie et Fernand Sardou.

Michel Sardou : le théâtre avant (presque) tout

À peine trois ans plus tard, le chanteur et comédien remonte sur scène dans « Comédie privée » (1999) de Neil Simon, mise en scène par Adrian Brine, avec Marie-Anne Chazel avec qui il partage l’affiche, et qui se joue au Théâtre du Gymnase à Paris. Michel Sardou choisit en 2001 dans un premier temps de se retirer de la scène musicale pour se consacrer à ses activités d’acteur et de directeur du Théâtre de la porte Saint-Martin, qu’il vient d’acheter. Il y joue le rôle principal de la pièce « L’Homme en question », en compagnie de Brigitte Fossey, sous la direction de Félicien Marceau au cours de la saison 2001-2002. Finalement, il revend l’année suivante ses parts du théâtre à son associé et producteur, Jean-Claude Camus.

Michel Sardou : une pause et ça repart

Après quelques années loin des planches, Michel Sardou renoue avec la scène en 2008, au Théâtre des Variétés. Il se produit dans la pièce « Secret de famille » d’Éric Assous, avec son fils Davy, jusqu’à fin avril 2009. En septembre 2009, la troupe entame une tournée en France, en Belgique et en Suisse. Nouvelle courte pause, puis à partir du 27 septembre 2014, il est à l’affiche d’une nouvelle pièce jouée à la Comédie des Champs-Élysées et intitulée « Si on recommençait ». Écrite par Éric-Emmanuel Schmitt et mise en scène par Steve Suissa, elle remporte un franc succès.

Michel Sardou : la victoire du théâtre

De septembre 2015 au 31 janvier 2016, il est de retour sur les planches au Théâtre de La Michodière à Paris, pour la pièce « Représailles » écrite par Éric Assous, mise en scène par Anne Bourgeois et dans laquelle il partage à nouveau l’affiche avec Marie-Anne Chazel. Après avoir rencontré un grand succès dans la capitale, la troupe part en tournée, d’octobre 2016 à février 2017 en France, en Belgique et en Suisse. Le 26 mai 2017, Michel Sardou annonce dans les colonnes du « Parisien » qu’il arrêtera sa carrière de chanteur à la fin de sa dernière tournée et se consacrera désormais au théâtre, sa passion de toujours.

Michel Sardou - Les dernières actus