Biographie Nick Cave

Nick Cave Né(e) le 22 septembre 1957 (59 ans)

Sa biographie

Entre The Boys Next Door et The Birthday Party

De son nom complet Nicholas Ed War d Cave, Nick Cave est né le 22 septembre 1957 à War racknabeal, Australie. Nick Cave hérite de ses parents son amour pour la littérature avec un père, professeur d'anglais et d'une mère bibliothécaire.

Troisième d'une fratrie de quatre enfants, Nick Cave et ses frères et soeurs sont élevés dans la foi anglicane. C'est ainsi que Nick Cave exerce ses premiers talents de chanteur auprès du choeur de garçons de son église.

Enfant turbulent, il passe la majeure partie de ses études en pension. En 1973, il fait la rencontre de Mick Harvey ainsi que de Tracy Pew et Phill Calvert et décident de monter le groupe, The Boys Next Door.

Parallèlement à la musique, Nick Cave poursuit des études en peinture avant d'abandonner pour se consacrer à son groupe. En 1978, Rowland S. Ho War d intègre The Boys Next Door qui, par la même occasion sort son premier album « Door door ».

La même année, Nick Cave apprend la mort de son père peu de temps après son 21e anniversaire. Peu après, la formation décide d'adopter un nouveau nom et devient ainsi, The Birthday Party.

Le groupe reçoit un très bel accueil auprès de la scène rock avec un son situé entre le blues, punk et rockabilly avec des textes sombres. En 1981, The Birthday Party sort l'album « Prayers on fire » suivi un an plus tard par « Junkyard » qui deviennent des albums cultes du groupe.

Le succès, ajouté à une forte consommation d'héroïne finit par monter à la tête du groupe tel qu'en 1983 les membres de The Birthday Party décident de se séparer.


Chanteur et écrivain

Après l'aventure The Birthday Party, Nick Cave et Mick Harvey decident de continuer leur route ensemble et fondent le groupe Nick Cave and the Bad Seeds, en Allemagne. Avec Nick Cave au chant et au piano et le multi-instrumentiste Mick Harvey, le groupe se compose entre autres de Thomas Wydler à la batterie et de Blixa Bargeld à la guitare.

Durant cette même époque, Nick Cave vit une histoire d'amour avec la chanteuse australienne Anita Lane qui a déjà composé pour The Birthday Party avant de collaborer avec Nick Cave and the Bad Seeds.

C'est ainsi qu'en 1984, le groupe sort son premier album intitulé « From her to eternity ». Celui-ci comprend une dizaine de titres dont une reprise d'Elvis Presley , « In the ghetto ».

Un an plus tard, « The first born is dead » arrive dans les bacs suivi de l'album de reprises « Kicking against the pricks » paru en 1986. Par la suite, Nick Cave fait une apparition remarquée au cinéma dans le film « Les ailes du désir » de Wim Wenders où le chanteur joue son propre rôle.

De plus, la Chanson « From her to eternity » issue de l'album éponyme est choisie pour figurer sur la bande origina le de « Les ailes du désir ».

La carrière musica le de Nick Cave va bon train que l'artiste met en route de nouveaux projets d'écriture. Son premier roman voit le jour en 1989 sous le titre original « And the ass saw the angel » dont le titre français est « Et l'âne vit l'ange ».

Il décide ensuite de quitter Berlin pour le Brésil où il fait la rencontre de la styliste Viviane Carneiro qui donne naissance à leur fils, Luke en 1991.

Le chanteur continue de produire de nouveaux albums au sein de son groupe, notamment « Tender prey » puis « The good son ».


Nick Cave , toujours dans le vent

En 1994, Nick Cave and the Bad Seeds sortent « Let love in » suivi de « Murder ballads ». Ce dernier est ainsi composé d'une dizaine de ballades qui parlent de meurtres passionnels.

Le single « Where the wild roses grow » extrait de cet album est interprété en duo avec Kylie Minogue et devient un tube mondial. En effet, le Chanson est consacrée meilleur sing le de l'année en Australie, lors du ARIA Music A War ds.

En 1997, Nick Cave and the Bad Seeds sortent « The boatman's call », un album beaucoup plus intime que les précédents avec des textes relatant les histoires d'amour du chanteur et où le piano a une place de choix.

Suivant la sortie de cet album, le chanteur décide de mettre sa carrière musicale entre parenthèses, le temps de sortir de nouveaux livres à savoir « King ink » volumes 1 et 2 en France.

Après avoir réglé définitivement ses problèmes liés à la drogue, Nick Cave and the Bad Seeds reviennent sur le de vant de la scène avec « No more shall we part », en 2001.

Également passionné de cinéma, il écrit des scénarios notamment dans « Ghosts of the civil dead » de John Hillcoat et « The proposition » du même réalisateur.

L'artiste compose pour de nombreux films, dont dernièrement pour « L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford » d'Andrew Dominik. Il fait même une apparition dans le film en interprétant le rôle d'un musicien de saloon.

Après « B-Sides & rarities » en 2005, Nick Cave and the Bad Seeds sortent leur quatorzième album studio, « Dig, Lazarus, Dig » en 2007.

Le chanteur est actuellement établi à Brighton au Royaume-Uni où il est marié avec Susie Bick qui lui a donné deux jumeaux prénommés, Arthur et Earl.