Patrick Coutin

Patrick Coutin Né(e) le 21 mars 1952 (64 ans)

Sa biographie

Début réussi avec « J'aime regarder les filles »

A l'université, il étudie les arts plastiques et la philosophie. Après les études, il voyage beaucoup séjournant dans de nombreuses villes européennes, africaines et américaines.

Revenant dans l'Hexagone, il écrit des romans policiers, il entame également le métier de critique d'art au sein de journaux français tels que le Monde de la musique et le mensuel Rock'n'Folk.

Son aventure musicale en tant que chanteur commence réellement en 1981 à la sortie de son album « Coutin ».

Sa consécration se fait immédiatement grâce à son single « J'aime regarder les filles » devenu tube emblématique des années 1980 en France.

Il enchaîne en 1982 avec l'album « Un étranger dans la ville » sans pourtant connaître un grand succès même si ses chansons « Danse » et « Tellement belle...si belle » sont considérées comme des hit singles.

L'année suivante, en 1983, il cartonne avec les singles « Rends-moi mon coeur gamine » et « Louise » de son album « L'heure bleue ».

Suite à ces succès, il s'intéresse toujours à la chanson et continue de créer mais se consacre beaucoup plus à l'image en participant à des courts-métrages et en réalisant des clips.

Toujours aussi passionné des arts plastiques, Patrick Coutin se donne également à la peinture et expose ses tableaux. Puis en tant qu'écrivain, il se met à écrire un roman.

En musique, de 1985 à 1988, il connaît un certain succès avec ses singles « Le sable est chaud », « Tous des salauds » ainsi que « Lolita Gardenal ».

Il est invité à quelques concerts et sort au début des années 1990 son album « Coutin live ». Entre temps, il s'est marié et est devenu le père d'une petite fille.


Beaucoup de collaborations

1991 voit la sortie d'un album live que Patrick Coutin et ses amis ont enregistré à Lille. A cette occasion, de nouvelles chansons viennent s'ajouter à son vaste répertoire.

Ensuite, la vedette fait des ravages avec son single « Aimez-vous les uns les autres ». L'album du même titre sort en 1993.

Quelques années plus tard, il rejoint son groupe Deadicace avec lequel il réalise l'album live « Authendick ».

Tout en amplifiant ses activités, le chanteur-producteur élargit également ses collaborations. Il prête mains fortes à d'autres artistes comme Rock Voisine, Peter Kröner, Michel Delpech, Patrick Rondat ou encore Isabelle Caux.

En 1997, il se reconsacre à sa carrière solo et se présente à différents concerts avec le bassiste Gil Michel, le claviste Christophe Allemand et le batteur Franck Ridacker. Il renouvelle alors son répertoire en recourant à la musique électronique tout en restant fidèle aux styles blues et rock.

L'année 1999 voit le retour en force du single « J'aime regarder les filles ».

En effet, Patrick Coutin signe un contrat avec Universal Music, puis introduit un morceau de sa chanson favorite dans le film Quasimodo qu'il a lui-même réalisé. « J'aime regarder les filles » a même été repris dans une campagne publicitaire de McDonald's.

Au début du troisième millénaire, le revoilà entrain de composer une musique de film qu'il dédie au film « Les confessions d'un dragueur » de Alain Soral.

En 2001, il produit « Amoureux de vous » de Dick Rivers et sort en même temps son album « Industrial blues ». Ensuite, il organise une série de concerts pour faire la promotion de son nouvel album.


Personnalité de la ville de Bobigny

A partir de 2002 jusqu'en 2004, on le voit à la direction de La Canal 93, salle de musique de Bobigny.

Toujours aussi inventif, il crée en 2005 le spectacle de musique et de danses urbaines « Ginzburg » en hommage à Serge Gainsbourg.

L'année suivante, en 2006, il fait appel à Basile Leroux et Dany Vriet pour la composition de certains extraits de son nouvel album qu'il prévoit de sortir durant l'été 2009.

Devenu un personnage illustre de Bobigny, en 2008, il est à la tête de la direction générale chargée de la démocratie, des territoires et des événements de la ville.

Poursuivant ses collaborations, Patrick Coutin a travaillé dernièrement avec Bob Sinclar.
Son retour, Patrick Coutin le signe en octobre 2010 avec la sortie de son nouvel album, "Bleu".