Biographie Pow woW

Pow woW Né(e) le 1 octobre 1990 (26 ans)

Sa biographie

L’histoire de Pow woW commence lorsque Pascal Periz et Alain Chennevière, partenaires dans la formation Les aligators, font la rencontre d’Ahmed Mouici. Les trois garçons décident de monter un groupe tout en recherchant une quatrième personne. Ils la trouvent en faisant la rencontre de Bertrand Pierre.

Ainsi, en octobre 1990, le quatuor commence les répétitions et se jauge sur des petites scènes parisiennes, en chantant notamment « Le lion est mort ce soir », futur gros succès. Les membres se mettent alors d’accord sur leur nom, Pow woW, signifiant la réunion des tribus indiennes.

Ils trouvent leur différence en interprétant a cappella leurs chansons. Ainsi, leur premier album, « Regagner les plaines », obtient un grand succès. Le premier single, « Le chat », entre au Top 50, donnant de la confiance et du crédit au groupe. Très rapidement, on le retrouve sur la scène de l’Olympia.


Deux Victoires de la musique

En 1993, Pow woW est nommé à trois reprises aux Victoires de la musique en 1993. Il en remporte deux, dans les catégories « Groupe de l’année » et « Chanson de l’année » avec « Le chat ».

Confiante, la formation sort son second opus, « Comme un guetteur ». Le premier extrait est « Le roi des escrocs ». On y trouve au total neuf créations et quatre reprises, et parfois un accompagnement instrumental : tantôt une guitare, tantôt du piano.

Voulant prendre un peu de recul, Pow woW réapparaît en 1995 avec un album au titre de « Pow woW ». Mais le groupe change complètement de registre en intégrant volontiers des instruments (basse, guitare, claviers, batterie). Le succès est au rendez-vous, même si certains fans critiquent ce virage. Une compilation fait suite à ce disque, intitulé « Quatre ».


Break de huit ans

En 1997, le groupe se sépare. Chaque membre poursuit une carrière solo tout en continuant à se voir. On retrouve, par exemple, Ahmed Mouici dans la réussie comédie musicale « Les dix commandements ».

Mais huit ans plus tard, Pow woW annonce sa reformation. Toutefois, Bertrand Pierre préfère poursuivre ses projets personnels. Il est remplacé par David Mignonneau. C’est donc toujours à quatre qu’ils lancent en 2006 « Chanter », leur quatrième disque.