Sade : 4 albums qui ont marqué sa carrière

De « Diamond Life » à « Love Deluxe », retour sur 4 albums qui ont marqué la carrière du groupe Sade, mené par la chanteuse Sade Adu, dans un style jazzy et soul irrésistible.

Sade © abaca
« Diamond Life » : le premier album de Sade

Après s’être rencontrés en 1981 au sein du groupe Funk Pride, la chanteuse Sade Adu, le guitariste Stuart Matthewman et le bassiste Paul Denman décident de créer le groupe Sade en 1983. Ils recrutent le claviériste Andrew Hale et en 1984, sortent leur premier album, « Diamond Life ». C’est un succès grâce aux tubes « Smooth Operator » ou « Hang on to your love ». Sade est élu révélation de l’année 1984 aux Grammy Awards. Le style jazzy-soul inimitable du groupe est lancé.

« Promise » : l’album certifié 4 fois disque de platine

Très productif, le groupe Sade revient en novembre 1985 avec un second opus nommé « Promise ». L’album est certifié 4 fois disque de platine, tout comme le précédent, et permet aux artistes de décrocher un nouveau Grammy Award du meilleur nouvel artiste de l’année 1986. « Promise » doit son succès aux tubes « The Sweetest Taboo » et « Never as good as the first time ».

« Stronger than Pride » : l’album de la consécration

Avec « Stronger than Pride », Sade obtient la consécration. La chanteuse est devenue une icône, grâce à des chansons comme « Paradise » ou « Keep Looking ». Ce troisième album sort en mai 1988, et est lui aussi un succès.

« Love Deluxe » : l’album du tube « No ordinary love »

1992 est l’année du nouveau record pour Sade. En octobre sort l’album « Love deluxe », qui sera lui aussi certifié 4 fois disque de platine ! Véritable star mondiale, Sade Adu marque à nouveau les esprits avec sa voix sensuelle sur « No Ordinary Love », « Pearls » ou « Feel the Pain ».

Depuis, Sade a sorti « Soldier of Love » en février 2010, son dernier album studio à ce jour. Il se classe directement en tête des ventes et permet au groupe de réaliser une tournée mondiale qui passe notamment par la France, entre avril et mai 2010. Le disque est marqué par la ballade « Babyfather » et par un clip dans lequel la chanteuse Sade Adu incarne une jolie ménagère.

Sade - Les dernières actus