Village People : leurs 5 plus grandes chansons

Icône gay et groupe disco phare, Village People continue à faire danser toutes les générations. Focus sur cinq de leurs morceaux les plus emblématiques.


« Macho Man » (1978)

Village People sort son deuxième album, « Macho Man », en 1978. Le second single - éponyme - de l'opus se classe dès sa sortie dans le top 100 du hit-parade américain et se hisse jusqu'à atteindre la 25e place la semaine du 2 septembre. Dans la série documentaire « True Hollywood Stories », diffusée sur la chaîne E!, Randy Jones (le cowboy du groupe), a confié en 2000 que tout s'était déroulé « très vite » pour ce tube, écrit et enregistré en l'espace de deux jours.


« YMCA » (1978)

Village People a décidé que son troisième album, « Cruisin' » (1979), ne bénéficierait que d'un unique single. Mais quel single... « YMCA », dans les bacs dès novembre 1978, atteint la 1ère place des charts au Royaume-Uni le 6 janvier 1979. La chanson loue les vertus de la Young Men's Christian Association, une ONG chrétienne... si on la prend au premier degré. La contre-culture gay de l'époque, dont les Village People sont issus, y lit, elle, la célébration d'un lieu de drague où se rencontrent les jeunes homosexuels. Le tube fait partie des 40 singles de l'Histoire à avoir dépassé les 10 millions de ventes mondiales.

« In the Navy » (1979)

Village People frappe une fois encore très fort avec « In the Navy », extrait de l'album « Go West », disponible en mars 1979. Souhaitant utiliser le tube pour sa campagne de recrutement, l'US Navy (la marine américaine) a mis à la disposition du groupe les infrastructures de sa base de San Diego, aux Etats-Unis, pour tourner son clip, avec, entre autres, un porte-avion et des centaines de marines comme figurants. La vidéo ne sera finalement jamais utilisée face au tollé suscité par cet usage de fonds publics. Pour autant, l'exposition et la couverture médiatique de l'histoire permettent à « In the Navy » de se classer à son tour dans le top 10 du hit-parade américain.

« Go West » (1979)

Village People triomphe ensuite avec « Go West » le single éponyme du disque sorti en mars 1979. Le titre de la chanson, et donc de l'album, fait référence à la citation « Go west, young man », datant du 19e siècle et attribuée à Horace Greeley, cri de ralliement pour encourager la découverte de l'Ouest américain et sa colonisation.

« Can't Stop the Music » (1980)

Village People sort, avec le single « Can't Stop the Music », son premier morceau après le départ du membre du groupe, Victor Willis (toujours en policier ou officier de la Navy). Le tube se hisse à la 1ère place en Australie et à la 11e au Royaume-Uni. Il est également la chanson titre de la bande-originale de leur comédie musicale « Can't Stop The Music » (1980).

Village People - Les dernières actus