Albums Genesis - Toute sa discographie

Le groupe Genesis porte bien son nom, puisqu'il a été à la genèse des carrières solo de Peter Gabriel puis de Phil Collins. Mais la discographie de leur groupe d'origine mérite aussi le détour.

Les albums des débuts

Genesis est né en 1967 autour de Peter Gabriel (chant), de Tony Banks (piano), de Chris Stewart (batterie), de Mike Rutherford et d'Anthony Phillips (guitares). Il enregistre son premier album dès 1969, "From Genesis To Revelation", qui est un échec. Phillips quitte le groupe à cette époque. Phil Collins (batterie) et Steve Hackett (guitare) entrent alors dans la danse. En 1971, Genesis sort l'album "Nursery Cryme"puis en 1972 "Foxtrot"et en 1973 "Selling England by The Pound", qui marque la percée du groupe dans les charts. Peter Gabriel quitte Genesis après l'album "The Lamb Lies Down on Broadway"(1974). Il est remplacé au chant par Phil Collins.

La consécration mondiale

Il faudra attendre quelques albums pour que le groupe connaisse une réelle consécration mondiale. C'est fait avec "Genesis", qui sort en 1983 et qui comporte certains des plus grands tubes du groupe. Leur succès est encore plus grand avec "Invisible Touch"(1986) puis "" We Can't Dance"(1991), qui reviennent aux sources du rock progressif de leurs débuts. Collins quitte le groupe la même année. Rutherford et Banks, épaulés de Ray Wilson au chant, sortent "Calling All Stations"en 1997, sans qu'il connaisse le succès des précédents opus du groupe. Il a été question quelques années plus tard de reformer Genesis dans sa composition originale. Mais jusqu'à présent, cela n'a pas abouti, au grand désespoir des fans de la première heure.