Albums Phil Collins - Toute sa discographie

"Un batteur qui chante", voilà comment Phil Collins s'est toujours considéré. Cela ne l'a pas empêché de connaître de grands succès avec ses albums solo, après s'être séparé de Genesis.

Premiers succès en solo

En parallèle de son appartenance au groupe Genesis, où il est à la fois batteur et chanteur depuis le départ de Peter Gabriel, Phil Collins poursuit une carrière en solo plutôt prometteuse. Preuve en est la réception de son premier album, "Face Value" (1981), qui atteint la première place dans les charts britanniques dès sa sortie. En 1982, il publie l'album "Hello, I Must Be Going", qui est deux fois disque de platine en France. Il continue à enchaîner les succès avec "No Jacket Required"en 1985, qui se paie le luxe d'être six fois disque de platine au Royaume-Uni. La présence de Sting et Peter Gabriel comme choristes a sans doute été un plus ! En 1989, il bat néanmoins tous les records avec son album "… But Seriously", qui contient ses plus grands tubes : "Another Day in Paradise"ou "Something Happened on The Way To Heaven".

Une suite de carrière en demi-teinte

L'album suivant, "Bot Sides"(1993), le plus intimiste de tous, ne connaît pas le même succès planétaire. Il quitte le groupe Genesis à l'occasion de la sortie de son sixième album solo, intitulé "Dance into The Light"(1996), pour se consacrer à ses projets personnels. Il faudra attendre six ans pour qu'il publie son album suivant, "Testify", puis encore huit ans pour la sortie de "Going Back", deux disques qui ont connu un succès mitigé par rapport à ses précédents albums.