Pink Floyd : retour sur les années fastes

Pink Floyd est un des groupes majeurs de la scène rock psychédélique anglaise. Il a vu le jour dans les années 1960 et a connu son apogée dans les années 1970. Retour sur leur période la plus prolifique.

Pink Floyd : retour sur les années fastes © ©Valery Sharifulin / Getty Images

Pink Floyd : histoire de la formation britannique

Roger Waters est à l’origine de la formation du groupe mythique. Syd Barrett et David Gilmour sont des amis de Cambridge avec lesquels il apprend la guitare. Nick Mason et Richard Wright, eux, sont les membres d’un groupe dans lequel il joue alors qu’il est étudiant à Londres. Quand naît Pink Floyd, David Gilmour n’en fait pas partie. Il intégrera la formation pour remplacer Syd Barrett, aux prises avec des problèmes de drogue.

Pink Floyd : les années fastes

La notoriété commence pour le jeune groupe avec un passage à la télévision anglaise où il joue le morceau "Interstellar Overdrive". Ils sont repérés par le label EMI. En découle la sortie, en 1967, de deux 45 tours : "Arnold Layne" et "See Emily Play". Pink Floyd s’impose sur la scène folk psychédélique britannique avec l’album "The Piper at the Gates of Dawn". Pour sa consécration internationale, il faut attendre l’album "Meddle" et ceux qui suivent dans les années 1970 et qui sont encore considérés comme les meilleurs du groupe : "The Dark Side of the Moon", "Wish You Were Here", "Animals" et "The Wall".

Roger Waters - Les dernières actus