Biographie Bill Deraime

Bill Deraime Né(e) le 2 février 1947 (69 ans)

Sa biographie

Alain Deraime dit Bill Deraime né le 2 février 1947 à Senlis.

Elevé dans une institution religieuse, les journées de celui qui est encore Alain Deraime sont rythmées par le gospel qui le conduit plus tard vers des influences folk, blues ou encore vers des chanteurs comme Stevie Wonder.

Alors que Mai 68 bat le pavé, celui qui s'est un temps tourné vers des études de kinésithérapie, découvre la vie de bohème parisienne, en particulier celle du quartier de MoNTMartre, où il s'établit avec des amis musiciens avec qui il vit en communauté.
Les liens se resserrent notamment avec le groupe " Malicorne ", auquel est associé l'harmoniciste Jean-Jacques Milteau. Ensemble, ils créent un club de folk underground.

Avec le début des années 70, c'est l'ère Hippie qui s'ouvre. En 1971, il lance le " Back Door Jug Band ". L'association, qui se produit avec un certain succès dans de nombreux festivals de jazz, est également un centre de prévention contre la drogue. Fort de cette expérience, il intègre un centre de postcure de province au sein duquel il est éducateur entre 1973 et 1975.

Entre blues et reggae

Bill Deraime n'en oublie par autant la musique puisque parallèlement il poursuit en tandem avec son épouse " Flo ", en trio avec Chris Lancry ou encore en groupe avec " Cargo Blues Band ". C'est avec cette formation qu'il enregistre en 1979 un premier album au titre éponyme. Une fois encore Jean-Jacques Milteau fait partie de cette aventure rythmée par le blues.
1980 marque un réel tournant pour l'artiste qui connaît son premier véritable succès avec l'album : " Plus la peine de frimer ", dont est extrait " Faut que j'me tire ailleurs ". Deux ans plus tard suivent deux autres disques : " Babylone tu déconnes " et " Entre deux eaux ".
Le bon accueil également réservé à ces opus lui offre de se produire à l'Olympia en 1981 et 183 puis à Bobino en 1982.

L'artiste est également sollicité par Johnny Hallyday pour qui il écrit "Laisse-moi une chance".

Après ses albums "Fauteuil piégé" (1984) et "Energie positive" (1986), qui ne rencontrent pas le succès escompté et des pressions qui se font toujours plus grandes, le chanteur préfère prendre du recul. Il ne revient qu'à la fin des années 80 à la faveur de collaborations avec le fidèle Chris Landry mais aussi Claude Arini ou encore Mauro Serri.

"La porte s'ouvre"

Après " La Porte " en 1988, il présente " Bill " un an plus tard. Extrait de cet opus, qui mélange blues, reggae, et boogie, " Quand y'a le tube " qui connaît un large succès.
Il présente en 1994 un nouvel album "Tout recommençait" qui lui rouvre les portes de l'Olympia un an plus tard.
En 1999, chanteur revient au reggae avec son disque "Avant la paix" auquel collabore le groupe Mystic Zebra, dont fait partie Mauro Serri.
Avec eux, toujours et une fois encore au rythme de la musique reggae et du blues, il sort " C'est le monde " (2000).
Bill Deraime y revient en 2004 avec l'album "Quelque part", qui propose notamment une reprise de "Babylone, tu déconnes".

En 2005, pour ses vingt-cinq ans de carrière, l'interprète est à l'Olympia avec son groupe.

Il faut attendre trois ans pour " Bill Deraime bouge encore", son nouvel album studio qui rassemble d'anciens titres.
Il revient en juin 2008 pour un concert au New Morning à Paris.

Ses photos