Histoire d'une chanson : "La Ballade de Jim" d'Alain Souchon

Énième chanson née de sa collaboration avec Laurent Voulzy, "La Ballade de Jim" est souvent considérée comme l’un des plus beaux titres d’Alain Souchon. Focus sur l’histoire de ce magnifique morceau.

Histoire d'une chanson : "La Ballade de Jim" d'Alain Souchon © ©Stephane Cardinale - Corbis / Getty Images

La chanson d’Alain Souchon la plus dure à écrire

Faisant partie des plus grands succès de la carrière d’Alain Souchon, "La Ballade de Jim" a été l’une des chansons les plus difficiles à écrire pour l’artiste. Sorti en 1985, ce titre aborde les thèmes délicats de la rupture amoureuse et du suicide, racontant l’histoire d'un Jim désespéré par le départ de son amour et qui se saoule au volant de sa voiture. Par des chemins légèrement détournés, le titre fait également référence à la mort du père d’Alain Souchon dans un accident de voiture alors que le chanteur n’avait que 13 ans. Forcément, l’accouchement de ce titre est douloureux pour Alain Souchon qui indiquera en 2005 que "La Ballade de Jim" est la chanson lui ayant pris le plus de temps à écrire dans sa carrière. À raison tout de même de huit heures de travail par jour pendant un mois.

Un titre qui lui offre sa première Victoire de la Musique

L’histoire singulière de cette chanson plaît dans un premier temps aux radios qui choisissent de passer ce titre parmi les dix morceaux de l’album "C'est comme vous voulez". Ce dernier affiche des sonorités plus rythmées grâce à l'utilisation du Synthétiseur Fairlight, très en vogue à l’époque, et le public accroche également. Sans doute aussi parce que la chanson se termine sur un message d’espoir, Jim (surnommé Jimmy dans la chanson) ayant raté sa tentative de suicide et se réveillant à l’hôpital face à une infirmière à qui il a envie de plaire. Chanson sublime en termes de texte comme de mélodie, "La Ballade de Jim" se classe en 1986 à la vingt-quatrième position du top 50. Seul véritable single de l’opus "C'est comme vous voulez", il offre à l’album un certain succès et à son interprète une première Victoire de la Musique grâce à son clip.

Un clip très original où Alain Souchon joue plusieurs rôles

Pour "La Ballade de Jim", l’artiste, qui a toujours clamé que l’histoire d’une chanson était aussi importante que ses notes, a aussi particulièrement soigné son clip. Confié au réalisateur Philippe Bensoussan qui a reçu en 1982 le César du meilleur court-métrage, le clip vidéo est tourné en Corse. Précisément sur une plage située vers Calvi, pour notamment le paysage de la corniche évoquée dans la chanson, d’où la voiture de Jim se jette dans le vide. Alain Souchon joue lui-même le rôle de Jim, renforçant un peu plus la personnalisation du titre. Nominé aux Césars 1984 pour son incarnation de "Pin Pon" dans le film "L'Été meurtrier" de Jean Becker, le chanteur endosse même plusieurs rôles. Esthétique et originale, la vidéo tournée sous la forme d’un mini-film participe grandement au succès du titre. Lors de la 2e cérémonie des Victoires de la Musique, Alain Souchon remporte même, au Moulin Rouge, la Victoire du meilleur vidéo-clip devant deux poids lourds, Johnny Hallyday (pour "Quelque chose de Tennessee") et Mylène Farmer (pour "Libertine").

Alain Souchon - Les dernières actus