Ces artistes reggae qui ont marqué l'histoire

Musique populaire facilement reconnaissable par son rythme chaloupé, son tempo lent, ses vibes positives, le reggae est associé à la Jamaïque et aux rastas. Décryptage.

Bob Marley (picto) © abaca

Le reggae, qu'est-ce que c'est ?

La définition du reggae selon le Larousse est : "Musique populaire jamaïcaine née, à la fin des années 1960, de la fusion du ska et des rythmes calypso venus de la Trinité, avec le blues et le rock and roll nord-américain, et caractérisée par un rythme binaire syncopé avec le décalage du temps fort." Courant musical jamaïcain né à la fin des années 1960, le reggae a connu un succès international dès 1973. Notamment grâce à la reprise par Éric Clapton de "I Shot the Sheriff" de Bob Marley.

Bob Marley : the King of reggae

En à peine une petite décennie – de 1973 à sa mort – Bob Marley, avec son groupe Les Wailers, a dénoncé le racisme et l'esclavagisme du peuple africain avec ses chansons. Mais il a aussi chanté des thèmes plus universels comme l'amour. Avec ses titres comme "Get Up, Stand Up" (1973), "No Woman, No Cry" (1974) ou "Could You Be Loved "(1980), Bob Marley a révolutionné le reggae. Et vendu plus de 200 millions de disques.

Jimmy Cliff : l'icône

James Chambers de son vrai nom est un chanteur reggae jamaïcain internationalement connu. Très apprécié notamment pour ses nombreuses influences éclectiques qui touchent le cœur du grand public, il a contribué à faire rayonner le reggae. Il sort son premier album "Hard Road" en 1967. Mais c'est la sortie du film "The Harder They Come", en 1972, qui lui apportera une notoriété et une reconnaissance méritée.

Bob Marley - Les dernières actus