Dick Rivers est décédé : retour sur sa carrière musicale

La planète musicale est en deuil. Ce 24 avril 2019, jour même de son anniversaire, Dick Rivers est décédé des suites d’un cancer. Retour sur la carrière de ce géant du rock’n’roll.

Dick Rivers est décédé : retour sur sa carrière musicale

C’est une bien triste nouvelle que vient d’annoncer le manager de Dick Rivers sur les réseaux sociaux: le chanteur est décédé à l’âge de 74 ans des suites d’un cancer. Une disparition tragique qui bouleverse évidemment le cœur des fans. Car Hervé Forneri, de son vrai nom, connu pour sa célèbre "banane", était aussi un pilier de la musique en France mais aussi à l’international grâce à sa carrière.

Une carrière florissante

Dick Rivers a d’abord débuté au sein du groupe Les Chats Sauvages, alors qu’il n’avait que 15 ans, avec ses amis de lycée. Managé par Jean-Claude Camus, le trio a connu un véritable succès avec ses morceaux «C’est pas Sérieux» ou encore «Twist à Saint-Tropez» qui a propulsé les trois artistes sur le devant de la scène.

C’est durant la tournée d’été du groupe, en 1962, que Dick Rivers a choisi de poursuivre sa carrière en solo. Il s’est ainsi entouré d’autres artistes tels qu’Alain Bashung avec qui il a co-réalisé trois de ses opus: «The Rock Machine», «Rockin’ Along… The River’s Country Side» ou encore «Rock & Roll Star». Son premier album baptisé «Baby John» a par ailleurs été salué par la critique.

Vedette des années «Salut les copains», Dick Rivers est même apparu sur la "photo du siècle" de Jean-Marie Périer avec les 46 célébrités du "yéyé", immortalisée en avril 1966.

Des rencontres décisives

Fort de ses rencontres artistiques, Dick Rivers s’est inspiré de divers artistes pour imposer son propre style musical, oscillant entre le rock-n’roll, la country ou la musique de variétés. Il s’est aussi entouré de Didier Barbelivien qui lui a écrit plusieurs chansons: «Nice baie des anges», «Les yeux d’une femme» ou encore «N’en rajoute pas mignonne», devenues cultes au fil des années.

Plus tard, le chanteur a retrouvé ses anciens acolytes avec Les Chats Sauvages le temps d’enregistrer un énième album éponyme. De quoi relancer la carrière de l’artiste qui s’est par la suite exilé aux Etats-Unis pour enregistrer un opus hommage à Buddy Holly, intitulé «Holly days in Austin» (1991). Durant sa carrière, Dick Rivers a aussi collaboré avec Francis Cabrel, Benjamin Biolay, Matthieu Chedid ou encore Axel Bauer pour l’album éponyme, le trentième de sa carrière, sorti en mars 2006. 

A voir aussi

Dick Rivers est mort

Dick Rivers - Les dernières actus