Comment Supertramp s'est reformé au milieu des années 1990 ?

Groupe emblématique du rock progressif, Supertramp a connu une période de séparation avant de revenir sur le devant de la scène de façon triomphale au milieu des années 1990.

Comment Supertramp s'est reformé au milieu des années 1990 ? © © Scott Legato / Getty Images

Supertramp, un succès international depuis l’aube des années 1970

Formé à Londres en 1969, Supertramp s’est rapidement imposé comme un des groupes majeurs de la scène rock anglaise. Créée sous l’impulsion de Roger Hodgson et Rick Davies, la formation connaît un immense succès, surtout après la sortie de son troisième album, "Crime of the Century", en 1974. Grâce à des titres comme "Give a Little Bit" et "Dreamer", la musique de Supertramp connaît un vif succès en Europe, au Canada et aux États-Unis. À la fin des années 1970, le groupe se place parmi les meilleurs vendeurs de disques, et ses chansons trustent les premières places des hit-parades. Devant ce succès, son label décide de ressortir son premier album éponyme en 1978. S’ensuit une tournée triomphale de 130 dates lors de laquelle Supertramp s’illustre par une mise en scène soignée de ses shows. Le groupe enregistre ensuite ce qui sera un de ses plus gros succès, l’album "Breakfast in America", qui donnera lieu à une nouvelle tournée mondiale.

La séparation de Supertramp

En 1980, alors que Supertramp est au faîte de sa gloire, la lassitude commence à faire son apparition au sein du groupe. Roger Hodgson décide de prendre un peu de recul, et part s’installer dans les montagnes de Californie. Néanmoins, les musiciens parviennent à s’entendre pour enregistrer un dernier album, "Famous Last Words". Contenant le titre "It’s Raining Again", le disque est encore une fois un énorme succès, et une nouvelle tournée mondiale est organisée. Roger Hodgson annonce qu’il quittera le groupe à l’issue de la série de concerts. Après son départ en 1983, le groupe tente de perdurer, mais annonce sa dissolution en 1988.

Leur grand retour dans les bacs

En 1990 et 1993, sortent deux compilations, "The Very Best vol 1 et 2", qui connaissent un énorme succès. Rick Davies fait alors part de son désir de reformer Supertramp. En 1995, il contacte John Helliwell le saxophoniste, Bob Siebenberg le batteur et Mark Hart le chanteur et guitariste remplaçant Roger Hodgson. Malheureusement, leur maison de disques historique A&M ne souhaite plus signer avec eux à l’issue du contrat qui les liait. C’est le label français EMI France, dont le patron est un inconditionnel de Supertramp, qui accepte de les produire. L’album "Some Things Never Change" sort en mars 1997 et connaît un beau succès, notamment en France où il s’écoule à 250 000 exemplaires en à peine dix jours.

Une tournée anniversaire triomphale

En 2010, Supertramp se lance dans une nouvelle tournée afin de célébrer son quarantième anniversaire. Traversant toute l’Europe pour une trentaine de dates, "70-10 : All The Hits And Move" est un succès. Depuis cette date, le groupe ne cesse de se produire à travers le Canada, les États-Unis et l’Europe où son public, qui lui est resté fidèle, a toujours autant de plaisir à redécouvrir les chansons mythiques du groupe anglais.

Supertramp - Les dernières actus