Michel Berger : ses blessures secrètes

Connu pour ses succès inoubliables et pour son histoire avec France Gall, Michel Berger a vu sa vie jalonnée de nombreux drames. Quelles sont les blessures secrètes de ce poète au destin tragique ?

© getty images

Une vie marquée par les drames

Michel Berger naît le 28 novembre 1947, et connaît à l’âge de 5 ans un premier bouleversement qui va profondément marquer son existence. Son père, le célèbre médecin Jean Hamburger, quitte sa famille du jour au lendemain, sans explications, pour refaire sa vie. Cet événement ne sera pas sans conséquences chez Michel Berger qui, durant toute sa vie, souffrira d’une peur panique de l’abandon. Ce drame ne sera malheureusement que le premier d’une longue succession qui marquera durablement la vie de l’artiste.

Une destinée bouleversante

En 1978, France Gall et Michel Berger deviennent les parents de la petite Pauline. Derrière ce bonheur, un drame : la fillette est atteinte de la mucoviscidose. En 1982, c’est Bernard, le frère du chanteur, qui décède des suites de la sclérose en plaques. Puis en 1986, ce sont ses amis Coluche et Daniel Balavoine qui se tuent dans des accidents. Cet enchaînement d'événements est très dur à vivre pour l’artiste, qui n’a pas l’habitude d’évoquer sa vie privée, mais dont les amis perçoivent la détresse. Alors que Michel Berger multiplie les succès devant les projecteurs, la réalité est beaucoup plus sombre pour le chanteur. Il meurt en 1992 d’une crise cardiaque à l’âge de 44 ans, cinq ans avant sa fille Pauline, qui décédera des suites de sa maladie en 1997 à seulement 17 ans.