David Hallyday ©Nostalgie

Biographie David Hallyday

Un entourage familial à la renommée internationale dans le monde de la musique

De son vrai nom David Smet, David Hallyday est le fils de Johnny Hallyday et de Sylvie Vartan. Il est né le 14 août 1966 à Boulogne-Billancourt, dans le département des Hauts-de-Seine (92). Il a pour demi-sœur Laura Smet et pour cousin Michael Vartan (le musicien Eddie Vartan est son oncle). Issu d’une famille d’artistes, David Hallyday partage son enfance entre la France et les États-Unis.

Au regard de son environnement familial, c’est tout naturellement qu’il se tourne vers la musique. Il s’initie à la batterie, au piano, ainsi qu’à la guitare. Il effectue un passage en conservatoire avant de parfaire sa technique en autodidacte. Il aime particulièrement jouer à l’oreille. À seulement 13 ans, il joue de la batterie sur scène lors d’un concert de son père, à Paris. À la séparation de ses parents, il part vivre avec sa mère, à Los Angeles.

Une carrière auréolée de succès dès le premier album studio

Au cours des années 1980, David Hallyday forme son propre groupe, les Weekenders. Entre deux représentations dans les clubs locaux, il décroche un rôle secondaire de jeune rocker dans la comédie "He’s My Girl", en 1986. Cependant, il préfère la musique et sort son premier album studio en 1988. Intitulé "True Cool", il comporte dix titres, dont les singles "Move", "High" et "Listening". Issue de la bande originale du film, la chanson "He’s My Girl" est aussi présente sur le disque.

En 1990, "Rock’n’Heart", son deuxième album studio, confirme son succès dans le registre pop rock. Comme son prédécesseur, il est certifié disque d’or. Parmi les titres notables qui y figurent, on peut évoquer "Tears of the Earth", "Hey Louise", sans oublier "Can’t Deny". Il reprend en anglais "Mirador", une chanson de son père, Johnny Hallyday. Suit un premier album live : "On the Road".

 

La consécration et la notoriété internationale pour David Hallyday

Pour David Hallyday, les années 1990 sont aussi marquées par la sortie de trois autres albums studio. Ceux-ci s’intitulent respectivement "2000 BBF" (avec son groupe Blind Fish), "Novacaine" (avec son groupe éponyme) et "Un paradis/Un enfer". Ce dernier comporte ses premières chansons en français, dont "Tu ne m’as pas laissé le temps", "Ange étrange", "Pour toi" et "Ce n’est pas tout". Il participe ponctuellement aux tournées des Enfoirés.

Entre-temps, David Hallyday compose la chanson "Sang pour sang" pour son père, et collabore avec lui sur les albums "À la vie, à la mort" et "Ma Vérité". En 2002, il sort "Révélation", nouvel album studio qui précède la parution du titre "Un Homme libre", figurant sur la bande originale du film d’animation "La Planète au trésor". Deux ans plus tard, il enchaîne avec l’album "Satellite", qui délaisse l’aspect pop de ses prédécesseurs pour privilégier le rock.

Un talent musical qui perdure à travers les décennies

Après la sortie de son album éponyme en 2007, David Hallyday collabore avec Grand Corps Malade sur la chanson "Si mon cœur", pour Johnny Hallyday. Par la suite, il signe "On se fait peur" — titre sur lequel il chante en duo avec sa demi-sœur, Laura Smet — qui, tout comme "Le Poids d’être un homme", "Le Cœur qui boîte" et "Sur ta route", figure sur l’album studio "un nouveau monde", paru en 2010.

Près de cinq années s’écoulent avant que David Hallyday effectue son retour avec un nouveau groupe, Mission Control, et un album intitulé "Alive", qui lui donne l’occasion de chanter à nouveau en anglais avec des titres tels que "Midnight Sun" et "Edge of the World". En solo, il faut attendre 2016 pour qu’il remonte sur scène avec "Le Temps d’une vie", qui se compose de dix morceaux intégralement chantés en français, comme "Infiniment seuls", "Le 6e sens", "Comme avant" et "La Nuit des temps".

Des projets pour la musique et des activités annexes au monde du show-business

En 2018, David Hallyday sort l’album studio "J’ai quelque chose à vous dire", hommage à son père décédé l’année précédente. Il comporte, entre autres titres, "Ma dernière lettre", "Seul au monde" et "Mauvais choix". Le chanteur inaugure la décennie suivante avec "Imagine un monde", album où figure "Hallucinogène", "Personne n’est fait pour être seul", "Vis tes rêves", ainsi que "Les jours d’après". En 2023, il signe "Le plus heureux des hommes".

En parallèle à sa carrière musicale, David Hallyday est également pilote de course. Depuis la fin des années 1980, il concourt notamment en Formule 3, participe aux 24 Heures du Mans et se lance dans la compétition en GT1. Il est sacré champion de France en FFSA GT en 2004. Côté cœur, David Hallyday partage la vie d’Alexandra Pastor. Il a trois enfants : Ilona et Emma, nées de son union avec Estelle Lefébure, et Cameron, fils qu’il a eu avec Alexandra Pastor.

Actualités

Vidéos

Albums