Top 5 des moments les plus émouvants des Enfoirés

Sur l’initiative de Coluche depuis 1985, les Enfoirés lèvent des fonds pour les Restos du Cœur, en vendant des albums et en donnant des concerts. Retour sur les moments les plus émouvants.

Top 5 des moments les plus émouvants des Enfoirés © © Eric CATARINA / Getty Images

Les Enfoirés : "Le Monde est stone"

"Les Enfoirés chantent Starmania" en 1993, à Paris, à la Grande Halle de la Villette. Ce concert sonne comme un hommage à Michel Berger, décédé un an plus tôt des suites d’une crise cardiaque. Lors de ce concert, France Gall est présente. Au moment de chanter "Le Monde est stone", l’émotion est palpable parmi les artistes, mais aussi dans l’assemblée. C’est Patrick Bruel qui entonne les premières notes de ce titre, puis France Gall enchaîne le morceau. Les 26 autres artistes présents les rejoignent les uns après les autres. Parmi eux, Vanessa Paradis, Jean-Jacques Goldman, Jacques Dutronc, pour n’en citer que quelques-uns.

Jean-Jacques Goldman et Céline Dion : "Là-bas"

Lors du concert "Les Enfoirés au Grand Rex" en 1994, on a l’occasion de voir se produire un duo d’exception composé de Jean-Jacques Goldman et Céline Dion. Ensemble, ils interprètent le titre "Là-bas". C’est un moment particulièrement émouvant, le duo original étant composé de Jean-Jacques Goldman et de la jeune Sirima, une chanteuse assassinée en 1989 par son conjoint. Très affecté, Jean-Jacques Goldman accepte pour la première fois d’interpréter cette chanson avec une autre interprète, à l’occasion de cet événement.

Serge Reggiani et Patrick Bruel : "L'Italien"

"Les Enfoirés à l'Opéra comique" est le concert donné en 1995 par la troupe. De ce spectacle, on retient un duo, celui de Serge Reggiani et Patrick Bruel. Ils chantent ensemble "L'Italien", une des plus belles chansons de Serge Reggiani. Les fans des deux artistes se souviennent de ce moment, pour la qualité de la prestation de ces deux grands chanteurs. Ils partagent un point commun : la capacité de transmettre les émotions grâce à leur voix et leur charisme. Un grand moment !

Vanessa Paradis et Maxime Le Forestier : "Mistral Gagnant"

"Les Enfoirés en cœur" est l’album produit en 1998, suite au concert donné par la troupe au Zénith de Paris. Un des duos marquants de cette édition en est un qui a failli ne pas exister. Il s’agit de Vanessa Paradis et Maxime Le Forestier sur "Mistral Gagnant". Quelques jours avant l’événement, le chanteur pressenti pour ce duo se désiste et la chanteuse se casse une jambe en skiant : elle est donc hospitalisée. Contre toute attente, elle ne renonce pas et choisit de participer aux répétitions et demande à être accompagnée par Maxime Le Forestier. On se souvient donc particulièrement de leur prestation sur scène. Vanessa Paradis est portée et déposée sur le piano où elle reste pendant toute la durée de la chanson. Affaiblie, elle interprète quand même à la perfection "Mistral Gagnant". Maxime Le Forestier est aussi très convaincant. Un duo à revoir si vous l'avez manqué !

Les Enfoirés : "Qui a le droit"

"Le Train des Enfoirés" est le titre de l’album découlant du concert des Enfoirés en 2005, ayant eu lieu au Palais omnisports de Paris-Bercy. Le grand moment de ce spectacle est la chanson de Patrick Bruel, "Qui a le droit", chantée par Zazie, Isabelle Boulay, Corneille, Garou, Jean-Baptiste Maunier et son interprète original. L’émotion était grande dans la salle au moment du solo du jeune Jean-Baptiste Maunier, révélé par le film "Les Choristes". Les Enfoirés ont été aussi très émus quand la salle pleine s’est mise à chanter à l’unisson. Un moment fabuleux dont tout le monde se souvient.

Les autres moments marquants

Plus récemment, "Les Enfoirés 2018 : Musique !" au Zénith Strasbourg Europe était aussi un spectacle particulièrement touchant. Au cours de cette édition, les artistes ont rendu hommage à deux grands noms de la chanson française décédés peu de temps avant : France Gall et Johnny Hallyday. Il va sans dire que les émotions étaient à fleur de peau, tant pour la troupe que pour le public. À cette occasion, deux titres ont été interprétés : "Ce soir je ne dors pas" pour France Gall et "Toute la musique que j'aime" pour Johnny Hallyday. On citera également "Le Monde des Enfoirés", concert donné en 2019 à l’Arkéa Arena de Bordeaux. Cette édition avait aussi une saveur particulière puisque cette fois-ci, la troupe a rendu hommage à Maurane disparue en mai 2018, avec la chanson "Tu es mon autre". Pendant ce grand moment, le visage de cette dernière était diffusé en arrière-plan. La chanteuse avait participé de nombreuses fois aux concerts des Enfoirés. C'est donc avec beaucoup d'émotion que la troupe a commémoré sa disparition. Au cours de la même soirée, Liane Foly a également interprété "Toutes les mamas" de Maurane. Puis, toujours lors de cet événement, la troupe a aussi rendu hommage à Véronique Colucci, la femme de Coluche décédée récemment, et à Charles Aznavour avec un titre du défunt chanteur "Mourir d'aimer". C’était beaucoup trop d’émotion pour la troupe qui n’a pas pu retenir ses larmes. Et on ne parlera pas de l’assemblée ! Les Enfoirés nous réservent toujours de belles surprises, de très beaux hymnes et, parfois, ils nous rendent un peu nostalgiques.

Les Enfoirés - Les dernières actus