The Rolling Stones : la vie sans Brian Jones

Créateur et leader historique du groupe, Brian Jones s'en est allé un jour de juillet 1969. Découvrez les circonstances de sa mort et la transition opérée par le groupe à la suite de cette tragédie.

The Rolling Stones : la vie sans Brian Jones © © Mark and Colleen Hayward / Getty Images

1969 une année charnière

1969 marque un tournant dans la carrière des Rolling Stones. En effet, le leader Brian Jones est de plus en plus éclipsé par le duo Jagger/ Richards et sa vie privée est une succession de déboires. Ne participant plus du tout à la vie du groupe, il est finalement renvoyé pour absentéisme. Seulement 3 semaines plus tard, il est retrouvé mort noyé dans sa piscine. Bien que grand consommateur de produits illicites, les circonstances de sa mort font encore aujourd'hui débat.

Mick Taylor remplace Brian Jones

Après le renvoi et la disparition tragique de Brian Jones, le groupe a besoin d'un nouveau guitariste en la personne de Mick Taylor, ancien membre du groupe du Britannique John Mayall. Issu du blues, Mick Taylor contribue très largement à renforcer cet aspect musical au sein des Stones. L'album Sticky Fingers de 1971, est très représentatif de cette nouvelle mouvance. Cette même année, les Stones s'installent en France, sur la Côte d'Azur, pour échapper au fisc britannique et enregistrer leurs deux prochains albums Exile on Main St. et Goat's Head Soup.

The Rolling Stones - Les dernières actus